First date (2): Fabien

J’ai rencontré Fabien sur Tinder. Oui, je fais par ordre chronologique c’est beaucoup plus simple pour moi. Je suis une fille à listes (vachement bien organisée) donc tu liras l’intégrale de ce que j’ai fait. T’en perdras pas une miette.

Du coup, les premières rencontres c’était sur Tinder.

J’ai très mauvaise mémoire dans la vie mais paradoxalement je me souviens de chaque détail pour les rencontres que j’ai pu faire. Oui, te pose pas de questions, je suis une fille paradoxale sur trop de choses.  Mon cerveau filtre certaines informations et c’est comme ça. Bref, passons.

Fabien a 34 ans, il habite à quelques minutes de chez moi. Sur son profil très peu de photos mais j’ai senti le potentiel « canon de ouf ». Et puis il est papa, et moi les papas… J’aime bien. Le fait d’être parents et la rupture font qu’on a des choses à se raconter. Hé ouais, des darons qui se retrouvent célibataires une semaine sur deux (yo comme moi) c’est pratique pour mon emploi du temps.

Les premiers échanges étaient très très cordiaux. J’ai tenté une ou deux blagues de cul qui n’ont pas du tout été du goût de monsieur. Je sentais que ça coinçait grave de ce côté là, je n’avais pas de potentiel funky, chose super méga primordiale pour moi. You’re not a funky daddy? Casse-toi mec.

Autant te le dire, les premiers échanges étaient chiants.

Mais comme il était gentil (ça c’est mon point faible) et proche de chez moi, ça m’allait quand même. J’étais toute nouvelle sur le marché, pas du tout rodée sur le fonctionnement du truc. J’étais en phase de découverte.

J’avais fait ma première rencontre qui s’était soldée par trois orgasmes, je me sentais plutôt toute puissante => le modjo était en moi.

Les échanges SMS ont dû durer à tout casser 3 jours (jamais aller au delà sinon c’est mort, je t’expliquerai pourquoi).

On s’est vus dans une ville que je connais très bien proche de chez nous, et j’ai fait l’erreur de le ramener dans un bar dans lequel je vais souvent (nb à moi-même, arrête tes conneries et va dans des lieux neutres).

Comme je suis hyper cool comme nana, je l’appelle pour lui dire que j’ai un peu de retard. Il me dit qu’il est déjà sur place. Je réponds que je peux le choper en voiture et qu’il soit avec moi le temps que je trouve une place de parking, c’est quand même plus cool que d’attendre comme un con près de la route seul non?

Il me « ok, je porte un chino beige, des Stan blanches et une veste bleu marine ». J’ai pensé « miam ». J’arrive vers le bar et le vois au loin, je pense toujours « miam », je tente un dérapage marrant avec ma Twingo qui ne le fait pas rire, il monte dans la voiture (avec quelques crottes de pigeons sur la capot, on est classe ou on ne l’est pas, j’assume ma non classe), j’ai pensé « pas miam du tout ».

C’est comme ce foutu sketch des Inconnus => Les copains ils disent souvent que je ressemble à Alain de loin. Vous voulez dire Alain Delon??! Non non mes copains ils disent de loin.

Bon ben là c’était pareil.

justin-timerlake

Bref, petit moment gênant passé, on va au bar, on commande notre bière et le moment gênant revient…et il ne partira pas de la soirée.

Je vais te résumer la soirée parce que je pense déjà en avoir trop dit sur ce cher Fabien => zéro conversation (moi quand on me demande quels sont mes défauts et mes qualités ://), silences pesants (étant issue d’une famille au sein de laquelle les repas et autres sont très animés, comment te dire, je n’aime pas les silences ça m’angoisse en fait), et puis bordel… Pas drôle, mais tellement pas drôle!!!!!

Pour détendre l’atmosphère, j’ai encore tenté des blagues avec beaucoup de gros mots, sans réponse ni sourire. Okay.

J’ai prétexté une vieille excuse de merde pour partir rapidement, on s’est quittés en se faisant la bise et en pensant très fort (lui comme moi) « bien cordialement merci à jamais ». Limite… limite j’ai hésité à lui serrer la main.

Bref, je pense qu’il a dû être déçu en me voyant, ça n’a pas du tout accroché entre nous deux, de la pure perte de temps dans le sens qu’on n’avait pas de points communs, rien, sale, nul, deux. Au moins je me suis pas couchée tard.

Ah ouais, t’es étonné si je te dis que ni l’un ni l’autre a relancé? Ça veut tout dire ça hein!

justin

Là pour le coup, Fabien ne m’a jamais cryé a river.

A lire ou relire: Mon premier date avec Paul-Henri 

3 réflexions sur “First date (2): Fabien

  1. C’est ballot, tu étais pourtant sur une bonne lancée! Entre orgasmes à répétition et insouciance. Carton rouge pour Fabien qui ne réagis pas au blague de cul, il va encore à la messe c’est sûr!

    ça t’apprendra aussi à organiser tes dates en lieu connu, règle de base banane !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s