First Date (17) : Clément

C’est dans cet article que je t’ai parlé de Clément. Je n’ai pas trop tardé à écrire histoire que ça reste bien frais pour toi. Pffff je suis con, je viens de te donner le lien de toutes façons. Bon et puis je vais honnête avec toi mais je trouve cet article hyper décousu. Je savais pas trop comment me démerder pour l’écrire, c’est brouillon tu verras.

Rappelle-toi, je viens d’avoir un coup de foudre de fifou pour Ben, je viens de le rencontrer on est à la fin de l’été.  On a passé une soirée de folie, il m’a embrassé comme jamais, il m’a même proposé de visiter son appartement MAIS j’ai un truc de prévu juste après nos cocktails (qui contiennent un peu de fluides corporels)…(et en plus j’ai mes règles). En gros, juste après avoir vu Ben je vois Clément. Ce qui n’est pas vraiment dans mes habitudes car en général je ne vois pas 2 mecs dans la même soirée. Je te l’ai déjà dit, je suis pas une machine de guerre hé oh.

Remontons un peu plus le temps les amis. Je papote avec Clément depuis quelques semaines sur Tinder. Le gars portait un manteau léopard sur une de ses photos et un masque de catcheur sur une autre. Moi ça me parle, j’aime que dis-je => je kiffe ma race. Me dis que ça annonce toujours une personnalité rigolote et tsé quoi ?! Je ne me suis pas trompée.

Clément a un humour totalement en phase avec le mien. C’est assez rare pour être souligné.

J’ai rencontré Clément le même soir que Ben. Mais je papote avec lui depuis deux voire trois mois environ. Cherche pas, parfois certains mecs sont vraiment bizarres et tu mets beaucoup de temps avant de les rencontrer. Genre les princesses qu’il faut séduire tu vois. Bah Clément est de ce genre. Pas forcément le gars qui se la pète non non non, pas du tout. Je dirais plutôt le gars pas trop sûr de lui mais surtout (avec du recul j’ai capté quoi) le gars toujours en couple. Et un peu mal dans sa peau. Mais surtout en couple. Et pas sûr de lui.

Bien qu’il soit super méga trop cool, Clément est un chat sauvage. C’est lui qui m’a inspiré cet article. A l’époque quand je l’ai rencontré, Clément était célibataire depuis quelques jours. Il avait pris le temps de m’expliquer qu’il sortait tout juste d’une relation super compliquée et que son ex lui avait juste pourri la vie. Rien que ça. Et top of the pompon c’est moi qui passe juste après. J’adore me ramasser des mecs traumatisés par des meufs pas bien dans leur tête. Ce genre de meuf qui tyrannise les mecs. Ce genre de nana pas super bien sereine qui fout des coups de pression. Genre le gars va juste boire une bière avec des collègues, elle le harcèle à l’appeler au moins 14 fois dans la soirée « Tu rentres à quelle heure? T’es avec qui? Passe le moi. Tu fais quoi? Pourquoi t’es pas là? Et moi je viens de me taper le ménage c’est dégueulasse que tu t’amuses. Je veux te voir. Rentre tout de suite » etc. Tu vois la névrosée? Clément était avec ce genre de tarée.

c7

Perso, j’arriverais JAMAIS à comprendre ce genre de meuf. C’est juste horriblement flippant et carrément incompréhensible à mon échelle. Je sais pas, je pige pas. J’en connais une ou deux de meufs dans ce genre et effectivement…Elles sont chelou dans la vie. Mais ce qui est le plus dingue dans tous ça c’est que ces meufs sont avec des mecs trop gentils, des petites crèmes. Et toi quand t’es équilibrée et saine dans ta tête et dans ta life, tu te tapes des gros tarés. Va savoir pourquoi, y’a pas d’équilibre. Sick Sad World.

BREF! Tout ça pour te dire que Clément revit suite à sa rupture hyper récente. Le mec sort à tout péter 4 fois par semaine et ne reste jamais dans son appartement qu’il partage avec son frère. Appartement qui se situe de l’autre côté de l’univers, en banlieue mais carrément de l’autre côté de Paris vs ma banlieue sud-ouest. A tout péter 1 heure 10 de trajet. At least. Il était assez compliqué de se capter. Il était assez compliqué de se donner un rdv, de part nos emplois du temps et surtout le fait qu’on habite l’un et l’autre à l’opposé. Mais surtout parce que Clément file à toute allure et j’arrive pas à le suivre. Le gars fait tout et n’importe quoi, mais il est tellement trop chouki que j’ai vraiment envie de le voir. Et puis il est tellement trop drôle quoi. Car Matka + humour = amour sans divorce pour toujours.

Tu comprends donc que quand il me dit qu’il est disponible après avoir vu ses potes vers Châtelet, je saute sur l’occasion. Je me suis dit « Tiens, je vois Ben avant, je serai dans le coin, why not. » J’ai donc vu Clément un samedi soir de septembre, il était environ 1 heure du matin => NAWAK la meuf TMTC. Sachant que j’étais complètement pétée => NAWAK du début à la fin. Ce que j’ai zappé de te dire c’est que j’avais une crève de l’espace vraiment dégueulasse, genre phase mouchage de glaires jaunâtres qui te font tousser de fou. Ce toussage de fou entraîne la compote dans la gorge et la déglutition incessante fait que t’as jamais faim. Bon, apparemment cette crève ne m’a pas retiré mon modjo de la soirée car rappelle-toi, Ben m’a roulé des grosses pelles. Je catégorise facilement Ben en tant que mec qui prend des risques.

C’est donc totalement pétée, malade (nez en compote mon pote qui contient de la compote mon pote) mais surtout c’est sans mouchoirs que je vois Clément. On mets…Allez sans mentir… 42 minutes à se capter car : j’ai bu et il a bu. Va te donner rendez-vous boulevard Sébastopol quand ni l’un ni l’autre est foutu de savoir à quel numéro du boulevard il est => deux pauvres cacas se sont donnés rendez-vous en somme. Bah c’était pas joli joli à voir.

c4

De prime abord, je suis un peu déçue. Il sortait du boulot quand il a vu ses potes donc costume => un jour je t’expliquerai l’aversion que j’ai pour les costumes, je déteste ça mais d’une force. Bref, pas de bol pour moi il porte un costume ce soir là et double peine… il vapote et triple peine… il est rasé de près et quadruple peine il porte un sac en bandoulière. Alors pour sa défense c’est plus un sac pour transporter son ordi et ses dossiers du boulot. Mais quand même. Bah je suis déçue (tiens, ça me fait penser qu’il serait bon un jour que je te décrive un peu mes goûts de mecs). Mais le gars a l’air sympa et nos échanges étaient tellement cool que je m’en fous un peu.

c5

Je le vois enfin, on marche l’un vers l’autre en titubant comme deux…bah comme deux cons. Et là les gars, il se passe un truc chelou. On se parle pas… on se regarde. Et on part dans un fou rire de fifous. Jamais de ma vie ça m’est arrivé et en y repensant je me marre encore. Imagine la scène, on se regarde et… on se marre. Et moi je me marre car je viens à l’instant d’entendre son rire. Jamais de ma life j’en avais entendu un comme ça. Son rire est tellement bizarre. Pendant 2 secondes, imagine un mec grand, assez masculin, costume cravate mais qui a un rire de petite fille, un rire avec une petite voix aiguë, un rire étouffé car trop chelou. J’en ai carrément chialé de marrade tellement c’était inattendu. Tout en reniflant ma compote, classe la nana. Clément est hilare et son rire est communicatif donc on se marre sans rien se dire pendant de longues minutes. Genre cette scène est tellement débile quand j’y repense ahahahaha. Les passants devaient bien se marrer n’empêche. Deux gros nuls qui ne se disent rien mais se marrent quand ils se regardent. Avec des rires digne d’une adolescente de 13 ans qui regarde une vidéo de chaton trop mignon sur Facebook. On était deux grosses merdes quoi. Ça a duré un sacré moment quand même.

Ce qui a été épique, c’est de trouver un bar pas trop cassos à presque 2 heures du matin dans le quartier. On a trouvé. On s’est assis. J’ai reniflé ma compote comme une grosse cochonne, il se marre comme d’habitude. On a parlé de tout et de rien. Est-ce que ça t’arrive d’avoir cette sensation de rencontrer une personne que tu ne connais pas mais… C’est fluide et naturel et les sujets de conversations fusent grave. C’est rare de trouver un feeling avec une personne sans la connaître. Hé bien c’est ce qu’il s’est passé avec Clément.

Clément et moi avons les mêmes références, mêmes goûts musicaux, cinéma etc. J’adore et on passe beaucoup de temps à papoter de plein de trucs qu’on adore. Et vraiment, j’ai pas vu le temps passer. On aura mis un bail à se rencontrer mais je ne regrette en rien cette longue attente ! Vraiment 🙂 Ce gars est putain de trop cool sérieux. Même s’il porte un costume/fume sa cigarette électronique/sac en bandoulière. M’en fous, il est tellement mais tellement adorable/fifou/marrant/charmant etc. Bref, t’as compris, cette soirée est pour moi un doublet gagnant car entre Ben que je kiffe ma race et Clément que je kiffe aussi ma race, mon cœur est rempli de joie et JE KIFFE.

Je crois qu’au fil de la soirée on a même changé de bar car je me souviens marcher dans les rues dans le Marais. Ah putain, j’ai honte car c’est flou toussa pour ma mémoire de vieille branche de +30 balais. Quoi qu’il en soit après avoir bu un Orangina (ouais gros) dans un bar puis un demi (faut pas déconner) et terminer avec une vodka (je suis polonaise on se refait pas) dans un autre bar, nos chemins doivent se séparer car il est 04.30 du matin (WTF je suis encore debout ??!! C’est un putain d’exploit).

c3

Pour rappel Ben a été un warrior à m’embrasser alors que j’étais pleine de compote hé bien sache que Clément a également été un warrior car contre toute attente… Il m’embrasse contre une voiture (again, c’est ma soirée). Et il se marre avec son rire de petite fille quand il retire ses lèvres des miennes. J’en ai reniflé ma compote. Ouais mon pote (running gag).

Après ce roulage de pelle fort agréable, on se promet de se revoir rapidement. Ce sera chose faite 4 jours plus tard YOUHOU

Quand on s’est revus, c’était toujours aussi cool. On s’est rejoint dans le 9ème, on a bu des coups et on a mangé au resto puis on est allés chez moi. Tu veux savoir s’il s’est passé un truc ? Genre si on a niqué ? La réponse est oui. Si c’était bien ? La réponse est… ché pas trop. Ouais la réponse est ché pas trop. Tout d’abord (et ça c’était la première fois que ça m’arrive) il m’annonce que les trois dernières meufs avec lesquelles il a baisé lui ont dit que c’était le meilleur coup de Paris. Bordel de merde, j’ai trop de chance sa race. Sérieux, t’es le meilleur coup de Paris pour 3 meufs ? Attends mec, on va voir ass. Et là tu te doutes bien que tu attends forcément le coup du maître, le truc mémorable, l’orgasme extraordinaire que dis-je le plaisir jamais connu jusque là. Un machin de fifou quoi.

c2

Je t’ai déjà dit que tout ce qui se rapporte à la bite en elle-même, moi je m’en fous un peu ? Disons que je ne suis pas obsédée par la taille etc. Un peu comme le physique des mecs, je suis pas attachée à ça quoi. Bah attends, j’ai été confrontée à une teub jusque là jamais vue de ma vie. Un zizi gauchiste, mais extrême gauchiste, un trotskiste même. Lors de la conception, le coulage du moule de sa bite est tombé sur la gauche pendant le séchage. Ça m’a paru chelou au début, mignon, attendrissant même.  D’ailleurs, en parlant de ça avec une copine on s’amuse à donner des adjectifs aux bites qu’on a pu découvrir. Elles peuvent être menaçantes, douces, vénères, accueillantes, gauchistes (Clément), attachantes, courageuses, charmeuses, éblouissantes, délicates, intrépides, émouvantes… en général quand on se fait un débriefe on donne 2 adjectifs et ça résume très bien la soirée qu’on a passée. Héhé.

Revenons à Clément, lors du coït avec lui je l’ai tout de suite senti que ça tirait à gauche, c’est bizarre et marrant à la fois. Ce qui est moins marrant ce sont les mouvements que Clément faisait avec son grand corps mince. Imagine deux secondes, le gars donne tout. Genre tout. Genre c’est un peu comme si le gars faisait la sirène sous l’eau : tout son corps ondule. Et j’ai eu l’image d’un dauphin. J’ai souri. Mais je sais pas pourquoi j’ai eu instantanément en tête la musique du grand bleu et j’ai vu la gueule de Jean Reno bras croisés en train de nous mater. Assez vénère comme image quand tu baises.

c6

Quand ça s’est terminé, j’ai pas osé lui dire que non ce n’était pas le meilleur coup de tout Paris. Ces 3 nanas devaient être des fans de dauphins plus jeunes, pas possible autrement. Moi j’aime pas les dauphins ça me fait flipper (jeu de mot), j’aime pas trop les dauphins.

Quoi qu’il en soit j’ai revu Clément à 3 reprises. On a pu aller à un concert et se refaire un resto et baiser encore. On a arrêté de se voir car… Il s’est remis en couple avec son ex (youhou je te souhaite une belle vie mec). Et non vraiment je te mens pas quand je te dis ça mais…J’aime vraiment pas les dauphins.

Je suis déjà en manque de Noël d’où le choix de Kevin McCallister.

5 réflexions sur “First Date (17) : Clément

  1. Un mec en costume c’est non, un mec qui vapote c’est trois fois non. Fume, assume ton futur cancer ! Petite chose, va ! C’est quoi ce mec qui ose dire que c’est le meilleur coup de Paris ? haha c’est énorme cet ego ! En général devant de telles affirmations, il vaut mieux fuir. Le coup du dauphin j’ai adoré ! (pourquoi toutes les polonaises sont drôles ? y’a un gêne drôle en Pologne ou bien ?)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s