« Deux pour le prix d’un » par Camille 28 ans

Hey los amigos ! Camille m’a envoyé un mail avec le récit d’une rencontre…Que dis-je non pas une mais DEUX rencontres ! Camille c’est une sportive en fait. Bisous les amis et bonne lecture !!

cc6


Deux pour le prix d’un.

Ou la fausse bonne idée.

Après 4 rencards de la loose je me suis relancée, je voulais du lourd, du swag, du bouillant. J’ai retourné l’application Tinder jusqu’à rencarder deux mecs.

Ouais deux mecs.

En un soir.

Like Pékin express.

Autant te dire qu’après mes 4 rencards de la loose, je voulais rentabiliser un max. Me voici donc en route pour mon premier date \o/

c1

Sur le papier Dario est beau, italien, bronzé … Il a l’air grand, drôle et assez cool. Il vit à Paris dans un petit truc, exilé loin de sa botte il cherche de la compagnie. BINGO TAVU moi j’adore l’exotique (et les cannolos, si tu me lis Marine).

Bref je le vois là-bas tel Alain Deloin (-_-‘)

Bronzé ok   √

Brun ok   √

Grand ? GRAND ?    ×

(Alors pour ton information je ne suis pas une facho de la taille mais je tiens à préciser que quand tu fais un bon mètre 75 fillette, la levrette avec Sarkozy c’est clairement pas badass. Testée (avec son sosie ouais ouais) mais pas validée, je nexte les -1m80. Tu peux me jeter des cailloux, c’est comme ass et j’assume à 100%.)

On ajoute à ça que sa tof Tinder devait dater de 1997 et que le mec a bien abusé sur les pizzas et les pastas, au jugé 15 kg supplémentaires. Rien que ça. J’ai rien contre hein mais j’aime pas trop qu’on me prenne pour un pigeon concernant la qualité que je vais rencontrer. Je m’attends à ce que tu colles un minimum à ta photo, pas à 5% quoi, pas au point que je me demande si on s’est pas tous les deux trompé de personne.

c2

Je suis pas trop regardante niveau style (Makta me gausse souvent sur le sujet, moi le mec teesh col V, peu profond hein, on n’est pas vulgos, j’ai tendance à valider). Disons que je suis plutôt ouverte comme nana. Mais là Dario il a sorti le gros look FDP du 16 : un short tellement au dessus du genou que c’est limite le feu de plancher du bermuda, des Tods et un polo col relevé #vicomte #lacostedélavé #versailles #rivegauche #déception

Bref revenons à nos moutons. Enfin plutôt mon moutono Dario l’Italiano. On se pose sur les quais, il fait beau il fait chaud… Et là il s’est lancé, il a parlé. Il a parlé TOUTE LA SOIREE en monologue perpétuel, haut débit de fou option fibre optique, comme si ça faisait 6 ans qu’il vivait dans une cave.

cc9

Et sinon toi ça va ? L’histoire ne le dit pas.

J’ai fini par m’intéresser à un canard qui s’attaquait à un truc hyper louche dans la Seine. Dario en fond sonore, je hochais mollement du menton. BREF il me parle de lui, de lui, de sa vie, de lui, de… Ça dure facile 1 heure. La bouteille finie et le canard parti je n’ai toujours pas dit plus de quatre mots. Il va falloir que je m’en débarrasse, comme dirait ma mamie « c’est pas le trou mais le Tampax». Et moi j’ai un deuxième rencard. Je me lève comme un ressort, la tête me tourne rapport à la bouteille tombée, je cherche la solution en m’étirant la patte.

Et là je brandis l’excuse.

La fameuse .

\o/   « LES POTOS QUI FONT UN APERO »    \o/

Il faut freiner Dario qui continue sa tirade. Ça donne un «Haaan c’est passé trop viteeeeee c’est incroyable ! J’avais rendez-vous avec des copaings» ===>>> oui moi je dis toujours avant rencard que j’ai : un anniversaire/une pendaison de crémaillère/un enterrement après. Si le mec est cool, je sors juste un «T’es tellement charmant, je verrai mes potos un autre jour tavu» et si c’est pas le cas (notamment pour Dario) le terrain est balisé depuis belle lurette grâce à cette excuse de meuf busy.

Dario est trop triste, il avait encore pleins de trucs passionnants à me raconter mais voilà moi je dois y aller.

  • Si je te dis que le mec m’a raccompagné au métro, tu vas me répondre «normal»
  • Si je te dis que le mec m’a raccompagné sur le quai du métro, tu oseras me sortir que c’est un «mec galant»
  • Si je te dis que le mec a failli monter dans le métro et que le son de sa voix s’est coupé avec la fermeture des portes…tu vas rire.

Et ben t’as raison parce que moi et les gens dans le métro aussi.

J’ai remis du rouge à lèvres et j’ai filé à mon deuxième rencard, pas trop démontée par les événements…

cc11

Mon deuxième est charmant, mon deuxième est intéressant, mon deuxième est plutôt drôle… Et donc me voilà en route biloute.

Adrien habite dans le 11ème arrondissement, il a 32 ans, il fume de temps en temps des joints et ça tombe bien parce que moi aussi. J’ai donc ramené de quoi satisfaire les minorités. Après m’être perdue dans les couloirs du métro de la ligne 9, par la suite dans la rue et finalement tout bonnement dans la nuit ( il était facile 22 heures, je n’avais pas mangé et si tu suis encore j’en étais à une demie bouteille dans le gosier) je retrouve Adrien, enfin.

ET BIEN IL EST PLUTÔT BADASS LE CHÉRUBIN

cc8

Je suis trop happy comme le chien et je le regarde en ronronnant. Après 2/3 blablas on décide d’aller boire des bières chez lui.

Alors.

Vraiment.

Ça m’arrive jamais.

Mais je sais pas pourquoi, je le sens bien ce mec, pas méchant = il y a peu de chance qu’il me viole ou me découpe en morceaux ou me torture ou me tue ou tout en même temps. On arrive donc chez lui, appartement qu’il a pris récemment, déco ZÉRO et ameublement spartiate, bon bref.

Et là. Ça a dérapé.

J’avais rien demandé.

En fait Adrien n’a pas 32 ans mais 38, un enfant de 12 ans, une ex-femme en Indonésie et des gros questionnements dont il veut parler… Bah pourquoi pas tout de suite maintenant? Tiens ouais. Pourquoi pas. Il a pensé se suicider, il sait pas trop pour son ex-femme, est-ce qu’il peut la retrouver ? Et l’Indonésie, pourrait-il partir ?

Je ne te la refais pas à la Dario c’est un poil différent, y’a pas de canard en plus.

Adrien il a pas envie de rencontrer quelqu’un, il a besoin de mettre tout à plat. J’suis pas qu’une radasse, il est sympa, on a parlé 2 heures en vidant des bières. Je finis par lui proposer de s’envoyer un truc à manger, rapidos, il est 3 heures, je suis bourrée, des pâtes au beurre ça ira. Sainte poisse de l’immaculée ayant décidé de me coller cher en ce mois de juillet, Adrien m’annonce qu’il est végétalien, soit, on fera sans beurre. Mais « je suis intolérant au gluten aussi, je fais du freesbee en compétition (véridique) et j’ai découvert que le gluten me donnaient des courbatures (information invérifiable par contre) MAIS j’ai des pâtes de konjac t’inquiète ».

Je tiens à dire que gustativement tout m’excite. Qu’à 4 grammes, gustativement je suis vraiment pas reloue = le kebab de la rue Saint Denis OKLM. Mais les pâtes de konjac à sec, sauce rien, c’est dare. Je te le dis au cas où tu voulais taper dans l’original. Une fois épongé tout cet alcool, je me dis que je vais vraiment pas traîner. On fume quand même t’as vu le mec est pas méchant, il a juste BEAUCOUP de problèmes. 4 heures du matin, je lance Uber, Adrien me regarde la truffe humide mais après 3 heures à lui remonter le moral, à part un big hug et une accolade rugbyman je vois pas ce que je peux offrir de plus. Le risque qu’il s’écroule en larmes dans mes bras ou crie le nom de son ex pendant les ébats me motive pas des masses non plus.

cc3

Bilan : deux rencards nazes en 7 heures c’est comme un premier jour des soldes sans ta taille dans les rayons. T’as le seum. Pas forcément vénère mais t’as le seum. Genre bonjour la tristesse j’aurais préféré faire autre chose dans ma vie ce soir-là. Mais vraiment quoi.

Les deux m’ont relancé, j’ai pas donné suite.

Et un mois plus tard (étant déjà passée à autre chose) je reçois une photo avec un smiley       « 😭« 

Au début j’ai pas compris mais j’ai reconnu ma petite boîte dans laquelle j’avais mis l’herbe. Boîte que j’avais complètement oubliée chez mon deuxième rencard, Adrien.

Si j’ai remué ciel et terre pour la récupérer ? T’es ouf, bien sûr que non.

cc10

4 réflexions sur “« Deux pour le prix d’un » par Camille 28 ans

  1. « je suis intolérant au gluten aussi, je fais du freesbee en compétition (véridique) et j’ai découvert que le gluten me donnaient des courbatures (information invérifiable par contre) MAIS j’ai des pâtes de konjac t’inquiète ».= j’ai eu un fou rire qui a sans doute réveillé tout l’immeuble. Pourtant je suis végétalienne (mais jamais de la vie je mange des pâtes de konjac haha JAMAIS

    Je comprends mieux pourquoi mes copines végé ne trouvent pas de mecs végé. La loooooose !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s