First date (18) : Laurent

Sur le papier, ce gars avait tout pour me plaire. Mais en fait c’était uniquement sur le papier.

Quand j’ai rencontré Laurent, je ne savais pas que j’allais entamer une série de rencards de merde. Alors je dis pas DE MERDE faut pas déconner, surtout que Laurent est un mec véritablement adorable. Mais pas pour moi quoi. Je ne sais pas ce que j’ai, je ne sais pas ce qu’il me faut mais quoi qu’il en soit Laurent et moi c’était non. Il a suffit de pas grand chose en plus.

Je l’ai matché sur Tinder (tiens tiens, encore). Le gars avait posté des photos du genre artistiques tu vois. Et TMTC moi les artistes, je suis chaude bouillante. Pour rappel, je suis restée près de 10 ans avec un scientifique et plus jamais je ne pourrais être avec un mec trop terre à terre. Je rêve d’un homme à l’ouest, d’un homme qui a de l’imagination, un mec un peu barré (comme moi quoi). Et tu sais quoi ? En très grosse majorité, je n’ai rencontré que des mecs qui bossent dans le cinéma, à la télé, à la radio, des gars qui font de la musique, des œuvres d’arts ce genre de trucs. Et pourtant, j’ai un esprit très rationnel et cartésien. Et va savoir pourquoi mais l’esprit perché des mecs que j’adore ben moi je kiffe ma race. C’est mon côté créatif qui ressort. Je suis une manuelle. Hein. Bon, ok. J’arrête.

Laurent est hyper sympa lorsqu’on commence à papoter via SMS. J’aime son humour, j’aime les références qu’il a, j’aime sa façon de s’exprimer à l’écrit => très peu voire pas de fautes du tout. Tu vois je suis une nazie sur les bords je sais c’est un sacré défaut. Et tsé quoi ?! Pas plus tard qu’hier, je match avec un mec BEAU COMME UN DIEU BORDEL DE MERDE. Beau comme le soleil qui se lève en rentrant de soirée. Je lui fais signe (Youhou + V de la victoire) et le gars me répond « Kikoo, kes tu fais de bo? »

=> vas-y mais casse toi mec

giphy (9)

N’y pense même pas, pas avec moi du moins (-_-‘). Du coup je l’ai viré de mes contacts. Tu vois comme je suis. Parfois j’ai un peu honte d’être aussi peu ouverte.

Bref, très vite Laurent et moi on décide de se voir afin de papoter autour d’une ou deux pintes.

Il me propose Paris rive gauche. Aie. J’aime pas. Et pourtant je fais ma mijaurée alors que je viens de banlieue, mais voilà, on ne se refait pas et j’avoue être déçue de ce lieu de rendez-vous => PLACE D’ITALIE. Si tu connais le coin, TMTC y’a que dalle. Bon, ok, voyons-nous PLACE D’ITALIE même si ça me gonfle un peu.

Déjà, le mec est en retard. Sachant que je suis toujours en retard (je suis en caisse et le trafic parisien est toujours traître ce FDP sérieux) son retard est vraiment abusé. Bon, pas grave. Quitte à attendre, je m’installe OKLM sur une terrasse avec une vue imprenable sur le centre commercial ITALIE 2 de la fucking PLACE D’ITALIE. Sérieux mec, magne-toi, je pense ne pas rester trop longtemps dans le coin. Bordel, la valse des touristes est insupportable, je me sens pas hyper à l’aise mais ça ne m’empêche pas de regarder en l’air et de croiser les jambes.

Je reçois ENFIN un sms de Laurent : il arrive mais ne me voit pas. Attends…. Voyons voyons…. Ben moi je te vois garçon, au loin et………. Et MEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEERDEUH. Pffffffffffffffffffffff.

giphy (11)

Le gars a sorti sa parka de FDP The Kooples à 700 balles… Vraie fourrure autour du col, bonnet de hipster qui tombe abusé…Il n’a pas oublié de porter ses MITAINES, putain de merde des MITAINES… Son jean est slim façon BB Brunes serré abusé de fou quant à ses chaussures ce sont des GODILLOTS genre les mêmes que Gavroche :

gavroche-le-voyou-dessin-de-michel-thomas-1972-cartes-postales-873078061_ML

Image1

Alors ça plait à certains et certaines mais clairement moi je ne suis pas fan du tout. Mais pas du tout quoi. Je suis déçue  MAIS je me dis que le mec est tellement adorable, ça passe.

Je propose que l’on marche un peu et qu’on se dirige vers le quartier de la Butte aux Cailles. C’est un quartier un peu village et c’est plus cool quand même que LA PLACE D’ITALIE merde.

Après une petite marche on arrive dans un bar sympatoche. On commande et on papote. Mais pendant… Ptre 3 ou 4 heures. Mon pote je te jure on s’entend trop bien. Hyper intéressant, super drôle, très funky, très intelligent, vachement à l’écoute et il s’intéresse à moi => il est gentil.

Mais. Je suis désolée mais jamais je ne pourrais aller au delà. Je peux carrément revoir mes critères et faire un effort sur le look, ok. Faire un effort sur le changement du son de sa voix quand il rigole, ok. Faire un effort sur le fait qu’il habite chez sa mère, ok. Faire un effort sur le fait qu’il n’a pas d’activité professionnelle en ce moment, ok. Faire un effort sur le fait qu’il a vidé son pot de Max Power Gel Taft effet béton ciré, ok. Mais je ne pourrais pas aller au delà du fait que ses dents ne me plaisent absolument pas (petites et espacées). Et puis je ne sais pas, mais voilà, ça ne passe pas. Non je ne veux pas aller plus loin avec lui.

giphy (12)

Mais par dessus ces détails (j’utilise le mot détail car je me mets à ta place lecteur et tu dois me traiter de princesse chiante, de meuf qui se la pète ou autre et je te comprends, chacun son truc mais vraiment quand ça ne passe pas bah écoute, on va pas tortiller du cul mais ça passe pas) ce qui m’est réellement impossible c’est que Laurent a les mêmes mimiques que… mon petit frère. Et là, bim, drop the mic je sais que ça n’ira pas plus loin. Ce gars est le sosie mime de mon reuf. Sans déconner quoi O_O. Le truc tellement improbable.

J’ai envie de l’appeler par le prénom de mon petit frère je te jure. Et je garde ma langue dans ma poche, je ne lui dis absolument pas, de toute la soirée. C’était dur. Sa manière de fumer, de cligner des yeux, de couper la parole, de…de…de…de…… DE TOUT BORDEL !! Et détail terrifiant, c’est son sosie de main.

Ça m’a torturé toute la soirée.

Ce qui m’a le plus torturé ça a été l’esquive de son baiser lors de notre séparation près du métro. Moment très gênant, je savais qu’il en avait envie, je savais que je ne voulais pas. J’ai pris mon courage à deux mains et j’ai carrément esquivé le truc en faisant un énorme tour de tête pour lui faire la bise. Je savais pas où me mettre sérieux.

giphy (10)

Voilà, je n’ai pas donné suite à ce rendez-vous galant. J’ai pas voulu aller plus loin avec lui parce que je n’ai pas du tout ressenti ce petit « truc » qui fait que tu veux carrément revoir le gars rapidement. J’ai été honnête avec lui et je lui ai dit pourquoi. Bah oui, au fond je suis pas une sauvage hein. Et puis c’est quand même mieux d’avoir une explication claire, à savoir pourquoi je ne voulais pas donner suite….

Non en fait, je vais être cash avec toi lecteur. Je l’ai pas envoyé ce message.

J’ai pas eu les couilles de lui dire.

J’ai honte.

Je sais pas où me mettre là tout de suite, je sais que tu me juges.

giphy (2)

J’ai fait exactement ce que je déteste qu’on me fasse. Je sais pas pourquoi, j’ai pas voulu le blesser, j’ai pas voulu inventer de trucs, j’ai pas voulu le décevoir. J’ai fait la morte. Je prends sur moi-même et j’essaie à présent d’être honnête avec les gars.

J’essaie.

Mais j’y arrive ap.

Du coup je continue ma quête de mon buveur de bières funky… T’en connais pas un ou deux qui pourraient me plaire ?!

giphy (13)

4 réflexions sur “First date (18) : Laurent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s