First date (23) : Robin

Je me demande si je n’abuse pas un chouilla avec le nombres de rencontres.

Je suis dans un mood de nana assez dépitée par la gente masculine. Mais tu sais quoi, je suis dans la vie une éternelle optimiste. Je suis le genre de personne à voir le verre à moitié plein, à trouver toujours un truc positif même dans la pire des situations, c’est vrai. Bien que parfois j’ai le seum hein, je reste aussi rageuse sur les bords. Surtout quand j’ai mes règles. Mais le sujet n’est pas là et une fois de plus je m’égare. Tout ça pour te dire que je ne cesse de rencontrer des mecs dans l’espoir de tomber sur un petit mec bien cool avec qui ça pourrait bien se passer. Sachant qu’en plus, vraiment, je ne demande qu’à rencontrer quelqu’un qui me ressemble et pas un gros cassos. Mission quasi impossible ces derniers temps. A mon plus grand regret.

Comme je te l’ai trop bien rabâché depuis plusieurs articles, je suis dans une période dans laquelle j’enchaîne des rencards qui ne donnent pas grand chose. Sérieux, je suis dans une perte de temps dingue. Les mecs ne me donnent pas envie d’aller au delà du second rendez-vous, je me sens moche au possible et je commence sérieusement à douter de moi. Bah ouais que veux-tu on se refait pas. Même si je dis beaucoup de gros mots et bois des bières au litre je reste une meuf.

Ce qui est bizarre c’est que parfois je me laisse le temps de papoter quelques jours avec eux histoire de ne pas me planter et à l’inverse parfois je me dis qu’il vaut mieux les voir rapidos. Sauf que… :

  • Soit j’attends trop longtemps pour les voir, quelques jours voire plusieurs semaines se passent. Et quand on se voit… Patatras les amis c’est la déception. Moi j’ai trop idéalisé la rencontre et en fait non, ça ne passe pas => perte de temps à son paroxysme \o/
  • Soit je prends la décision de justement ne pas perdre de temps et je vois les gars très très très vite. Et là, bah je te le donne en mille mais j’ai aussi droit à l’effet patatras : c’est une mauvaise surprise car ça ne colle pas non plus \o/

Alors bordel, y’a un truc en particulier à faire ou bien ?

Where is the fucking juste milieu ?

Tu connais déjà les récits de Laurent, Hector, Pierre, Martin et Francis. J’ajoute Robin aujourd’hui. Est-ce que Robin signera la fin de cette suite de rencontres sans suite ? Ouhhhhhhhh tu ne le sais pas encore coquinou d’amour. Allez, reste un peu, je te balance la story de dingos.

Nous sommes toujours en plein mois de janvier de l’an de grâce 2016 (et là tu te rends compte que je suis BIEN COMME IL FAUT à la bourre de fou pour rédiger mes articles et je sais que tu as raison, panpan cucul sur mon cucul flasque trentenaire). Etant en recherche active de keum, je suis encore sur Tinder.

Tu pourrais m’engueuler à me dire de me désinscrire de ces sites de rencontres… Tu sais quoi ? Je suis tellement d’accord avec toi. Mais je te rappelle que j’habite une ville de vieux en banlieue, que mon appartement est dans un immeuble de vieux, je bosse dans une grosse entreprise ayant pour moyenne d’âge 58 ans à tout péter (le seul mec de mon âge a le crâne rasé à blanc et porte un BOUC, allez salut), mes potes sont en couple et quand je sors… Ben je vais pas dragouiller à gauche à droite car je reste avec mes copains, normal hein. Sans compter que je sais pas du tout draguer, je suis une handicapée avec ça mais vraiment. Une fois j’ai souri à un mec dans la rue (gros effort de fou de ma part). Bah il m’a souri et basta. Donc je recommencerai plus car ça ne sert à rien mis à part me frustrer. Voilà, j’ai décidé que j’allais continuer à mater le bitume avec ma musique dans les oreilles. Donc tout ça pour te dire que je continue à utiliser Tinder parce que j’ai pas trop le choix hein.

giphy (19)

L’âme en peine que je suis est tombée sur le profil de Robin. Robin que j’ai trouvé charmant mais sans plus. Oui, je te rappelle que le physique ne fait pas tout ! Toujours donner sa chance à l’autre, ça ne sert à rien de se braquer sur un détail qui te fait penser que « ah bof non vazy j’aime po » => non, je suis dans une nouvelle démarche ne l’oublie pas !

J’aime vachement bien Robin car c’est un mec super funky à l’écrit. Il est trop marrant et ça lui donne un charme de fou furieux. Le mec est assez badass, il a monté sa boîte tout seul, il a retapé son appartement avec des très gros travaux tout seul, il a sauvé un chat tout seul, il se fabrique ses propres cravates tout seul et joue de la guitare (seul). Moi tu sais un mélange de bricoleur, de musicos, de poils, de casquette et d’amour des bêtes => ça y est je suis déjà amoureuse => bouffonne que je suis.

Comme je suis assez lassée des rencontres faites dernièrement, je propose rapidement à Robin de se voir. Aucune logique dans cette phrase, cherche pas. Comme Robin est sympa avec moi, il a un peu pitié de la banlieusarde que je suis et me propose qu’on se voie rive gauche vers St Germain des Près. Okay, cimer Rob’ j’aime bien le quartier qui est plutôt calme. Y’a un passage dans le coin que j’aime particulièrement et je lui en fais part. Robin ne connait pas donc rendez-vous au métro Odéon ce sera « vachement plus simple hein ».

AS USUAL je suis en retard. On ne se refait pas, JE SAIS PUTAIN. Mais je suis bien élevée car je préviens toujours, histoire de. Parce que sinon, ça se fait pas trop. Lui me dit qu’il est déjà là mais qu’il se planque car il veut m’espionner.

Ah.

Ben…

Heu.

Ah.

Ok Robin.

Si ça te dit.

giphy (16)

Moi c’est le genre de truc qui me fout bien mal à l’aise et qui surtout ne me fait pas du tout rire. Autant j’ai de l’humour autant là je le perds rapidos. Tu sais, cette gêne qui fait que tu te sens super con, tu sais pas quoi faire. Genre les bras qui sont le long de ton corps et tu sais pas quoi faire mis à part esquisser une sorte de sourire qui ressemble à un rictus de merde.  C’est donc dans cet état d’esprit de méfiance extrême que je sors de la bouche du métro Odéon. Je scrute T.O.U.S les mecs dans les parages, à la recherche de Robin, qui lui se planque lamentablement pour me mater. J’adore ce moment qui me met en joie intense. Comment ne pas donner envie à l’autre de le voir? Je te conseille de suivre la ligne de conduite de Robin. Que je trouve plus que limite.

Je me sens super cruche puissance 2000 donc je l’appelle. Oui, tu te doutes bien qu’au bout de quelques minutes ça ne m’amuse toujours pas. Je traverse le carrefour et marche dans la rue en le cherchant. Bon, il répond mais ne me dit rien de spécial. Je reviens vers mes pas. Je le cherche encore… Lui toujours au téléphone. Donc je cherche un gars qui a son téléphone dans les mains (on est d’accord).

Je passe devant un mec, puis deux puis trois puis quatre… Tu comprends qu’il y a du monde dans la rue et que je ne suis toujours pas avec lui. Ça commence légèrement à me gonfler et ma patience a des limites donc je dis à Robin « Ecoute ça commence à monter léger donc tu te dépêches sinon d’ici quelques secondes je reprends le métro ». La nana un peu tendue. Et c’est ainsi que Monsieur fit son apparition derrière le kiosque à journaux en montrant son visage.

Ben mon gars.

Jamais je t’aurais reconnu.

Mais jamais quoi.

Pourquoi ? Tout simplement car Robin m’a fait une Alain Deloin. Robin n’est pas Robin. J’hésite même à penser qu’il a utilisé les photos d’un autre gars. Je te jure. Le mec a bien 35 kilos en plus, sort de sa sieste car crottes jaunes aux coins des yeux et me tacle direct : »Ben alors, t’es tellement petite que tu m’as pas vu, t’es passée 4 fois devant moi, tu devrais lever les yeux la prochaine fois, je me suis bien marré ».

Moi pas.

giphy (17)

Un ange mammouth passe.

Je propose à Robin qu’on rejoigne la terrasse chauffée d’un bar et qu’on se fasse une petite bière. Car comme tu le sais, si je suis en face de lui c’est parce que le mec me plaisait aussi à l’écrit et c’est important pour moi qu’on puisse parler un peu. Même si (je ne vais pas te mentir) le mec m’a déçue. Tant physiquement que sur ses premières paroles => je te remercie de me balancer un petit scud en guise d’apéritif. Bouge pas, si la machine chauffe je vais t’en balancer deux trois car je suis pas une idiote non plus. Bien que je sois blonde et parfaitement à l’ouest la plupart du temps.

Une fois assis, on a trouvé quelques sujets de conversation, fallait bien chercher. Ça n’aura duré qu’une heure et cette heure m’aura suffit pour me faire une idée de la bête => Robin est con. Je te jure, je n’aime pas dire des méchancetés sur les gens mais vraiment, ce mec est vide. J’en suis venue à lui poser des questions de merde que je ne pose jamais, parce que sinon l’ange mammouth prenait place à côté de moi. Il n’y aurait eu que des blancs et TMTC que ce n’est pas agréable. J’aurais pu me barrer aussi tu me diras. Mais je voulais pas gâcher ma bière et lui n’a pas touché aux chips. Je me suis tout envoyé tu l’as deviné car tu commences à bien me connaître. Je suis la meuf qui boit des bières et mange des chips et galère avec les mecs. J’assume totalement le truc.

J’ai même osé sortir mon téléphone et prendre des photos du ciel. Pour te dire à quel point il ne se passait rien. Il n’a fait aucun effort et j’ai tellement été refroidie par sa vanne que je pense avoir lâché le truc dès le départ. La nuit était très claire, mon téléphone neuf, j’ai voulu voir ce que ça donnait. J’ai pu tester le mode nuit, faire des effets genre nuit agitée, flou artistique, obturateur ouvert et j’ai foutu le tout sur Instagram avec plein de #, normal. Toujours là pour gratter des followers faut pas déconner. Au moins j’ai passé un bon moment avec moi-même.

Robin… Bah écoute…

Robin…

Robin quoi.

Ro-bin.

R.O.B.I.N.

Que dire de plus si ce n’est rien.

Bah rien.

giphy (18)

J’ai demandé ce que faisaient ses frères et sœurs dans leurs vies, quelle était la surface de son appartement, s’il habitait à proximité de son lieu de travail, depuis combien de temps il habite la région, s’il avait prévu un gros voyage dans l’année à venir, est-ce qu’il s’y connait en photo nocturne, s’il avait encore ses grands-parents, s’il préfère le carrelage ou le parquet… Toutes mes questions avaient pour réponse « oui » ou « non » ou haussement d’épaules. J’ai eu le sentiment de me retrouver en face de Palamède Bernardin, le personnage d’un roman d’Amélie Nothomb, Les Catalinaires. Vraiment, je me suis emmerdée grave. Mais je suis quand même restée jusqu’à la fin de ma bière.

J’ai quitté Robin dans la joie de l’idée de retrouver rapidement mon plumard et mon nin-nin qui pue. Sans aucun regret cette rencontre. J’ai tenté au moins. Mais je n’ai pas été tentée. Jeu de mot Ramucho. Et puis je me dis que si je ne l’avais pas vu j’aurais sûrement regretté, genre « Ah t’es con, ça se trouve t’es passée à côté de quelque chose ». C’est ça aussi le truc, c’est que … dans le doute, j’y vais quand même. Même si parfois j’y vais en mode :

giphy-downsized-large

J’ai raconté cette histoire à ma copine Clara. Qui me dit texto « Non mais je te rassure, je suis comme toi, dans le doute de blesser l’autre, je ne me barre pas non plus. J’ose pas, je me dis que je ne me suis pas déplacée pour rien alors autant papoter un peu… Même si le mec ne me plait pas du tout. Et je me rends compte que ça ressemble à la période quand je cherchais un appartement. Un soir, j’ai rendez-vous avec l’agent immobilier, grand sourire le mec me montre un taudis infâme et humide. Et je pense qu’il existe 2 catégories de personnes dans la vie. Soit tu te barres direct en disant ‘Non non non non, ce n’est pas pour moi, je ne perds pas mon temps à entrer car je sais que ça va pas le faire’ ou ‘Ah c’est intéressant, c’est très différent de ma recherche, je vais faire mon petit tour’. Hé oui, un rendez-vous ou une visite d’appartement, soit t’as les couilles de te barrer et de ne pas perdre ton temps soit… Dans le doute de blesser la personne et de lui faire de la peine, tu restes alors que tu sais pertinemment que jamais ça va le faire. Générosité et empathie, voilà ce que l’on représente. Et puis très honnêtement, je ne fais pas aux autres ce que je n’aimerais pas qu’on me fasse ».

J’ai adoré ce parallèle visite d’appartement => rendez-vous galant.

Tu te situes dans quelle catégorie toi ? Honnêtement ? Allez fais pas ton timide hein, laisse ta cassdédi en bas avec un joli blaz bien pourri. Fais moi le plaisir de te lire !!

 

Bon ben du coup moi je continue mon chemin sinueux des rencontres qui me font perdre du temps et qui font perdre du temps aux autres aussi. Ça va continuer encore longtemps ?

giphy (15)

Ce gif est un peu exagéré j’avoue.

12 réflexions sur “First date (23) : Robin

  1. Te connaissant bien Matka, je vois bien ta tête de vénère pendant le cache cache!
    Tain mains la lourdeur ce mec , et dans les deux sens du terme!
    Tain mec, mais mets des photos de toi récentes!

    Bisous copine! Tu vas le trouver l’homme tant attendu !

    Aimé par 1 personne

  2. Avant je restais par politesse , et il y a eu la fois de trop , j ai dit au mec qu il y avait 10 ans et 15kg entre lui et ses photos. Puis je me suis barrée. Maintenant je demande systématiquement un selfie ou un appel en FaceTime. Si le mec refuse, je n’y vais pas. L’inconvénient est que j’ai beaucoup moins d’anecdotes à raconter.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est le game aussi, parfois c’est la super mauvaise surprise et parfois (je te mens pas, c’est ULTRA rare) c’est la super bonne surprise !
      Toi au moins t’as pas de mauvaise surprise, regarde tout ce que j’enchaîne, j’aurais été mieux chez moi au chaud non ?!
      Bisous Lisa ❤

      Aimé par 1 personne

  3. Lien rencontres = recherche d’appart : je suis complètement dedans ! Les similitudes sont ahurissantes ! …Maiiiiiiis je pense que c’est plus facile de trouver un appart.
    Honnêtement.
    Ok, j’ai trouvé aucun des deux, mais c’est vachement moins compliqué, ya moins de paramètres. [Et là je regrette presque d’être un mec pour pouvoir faire la blague dégueu « Je cherche à être bien dedans »]
    Bref.
    Robin.
    Pouah.
    Je comprend ta lassitude. Quand tu disais « rencard de merde », bah tu exagérais pas ! >_<

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis carrément d’accord quand tu dis qu’il est plus simple de trouver un appartement => on fait plus facilement de concession que pour un mec ! Allez, haut les coeurs !!! Des bisous ma belle ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s