First date (32) : Arnaud

Ma vie de maman à mi-temps me permet d’avoir un rythme super cool. Je souhaite à n’importe quel parent qu’il puisse avoir du temps pour l’enfant comme pour lui. C’est précieux d’avoir le temps de s’occuper à 100% de l’enfant comme à 100% pour soi. Ce qui est bizarre à dire c’est que mon bébé, jamais je m’en suis aussi bien occupé depuis que je suis seule. A trois, je ne faisais pas 1/3 de ce que je fais actuellement. Pourquoi ? J’en sais rien putain. Quand je rencontre des parents à mi-temps, on a un peu tous le même discours.

D’ailleurs sur Instagram, je suis une meuf qui est super chouette :

 https://www.instagram.com/navielavraie/

Et comme moi, elle garde son fils une semaine sur deux. Sous une photo super chou, elle a écrit ce texte qui résume parfaitement ce que j’ai en tête et que je n’arrive malheureusement pas à retranscrire à l’écrit :

« Et retrouver son avion préféré celui avec qui il joue tout seul en inventant des histoires de crocodiles géants qui se mettent à voler derrière lui.
Lundi, une semaine sur deux, une semaine pour être H24 avec lui comme je ne l’aurais jamais été si on avait été trois. Je profite de chaque seconde parce qu’on a 7 jours, pas un de plus. Une semaine pour se recharger d’amour, lui rappeler que je l’aime et que je crois en lui.
Puis Lundi. Tu souffles tu te dis : hop un peu de temps pour toi. Puis son petit avion. Posé n’importe où. FaceTime. Puis vivement Lundi prochain.
Des bisous aux parents à temps plein mais à distance une semaine sur deux. #unesemainesurdeux »

C’est ça ma vie aussi. C’est de ressentir le manque, c’est d’être séparée d’elle et de ne pas pouvoir la voir quand je le souhaite. Y’a du cool comme du moins cool dans cette vie. Du coup, le vendredi soir, je me situe dans 2 cas de figure en même temps, genre la fille légèrement bipolaire : j’ai un seum de fou car je suis triste de me retrouver seule et en même temps je suis hyper contente de pouvoir sortir.

giphy (1).gif

Je décide de rencontrer Arnaud pour fêter ça. Nous sommes en juillet, il fait une chaleur à CREVER à Paris. M’en souviens comme si c’était hier d’ailleurs.

Arnaud je l’ai vu sur Tinder. Mais ce n’est pas la première fois que je vois son profil car je reconnais sa photo principale que j’avais bien aimée. Et d’ailleurs, on avait même parlé tous les deux et ça devait dater … D’il y a quelques mois, facile. Mais je ne sais pas trop pourquoi, j’ai souvent des phases chelou car j’avais dû supprimer la conversation du jour au lendemain. C’est vrai quoi, si le mec répond pas régulièrement, si je sens qu’il n’y met pas du sien, qu’il n’est pas intéressé, que c’est pas fluide quoi !! Bah je ne me prends pas la tête et je cherche pas plus loin => je supprime la conversation. Bah ça va quoi ! Si déjà tu rames pour gratter 3 informations laisse tomber quoi. Quel est l’intérêt ? Moi je n’en vois pas.

Bref, Arnaud est un mec drôle => première qualité. Arnaud, j’adore ses photos => elles sortent un peu de l’ordinaire, je sens la petite fibre artistique du mec et ça TMTC (Toi Même Tu sais pour ceux qui ne sont pas à jour) que j’aime bien. C’est vrai sans déconner, le selfie en voiture ou la photo en maillot sur le flamant rose gonflable dans la piscine cet été, sérieux, j’en peux plus. Un peu d’originalité merde. Bref, Arnaud pose assis sur un banc, photo en noir et blanc et il tient un gros sac de pommes de terre dans ses bras. Bah ouais, moi des mecs qui posent avec des sacs à patates dans les bras ça crée une émotion dans mon corps, c’est l’Art qui parle. J’ai liké, pour la seconde fois. Et bizarrement, Arnaud a une mémoire de merde car il ne se souvient pas de moi. J’en suis flattée. Et bizarrement, cette fois-ci Arnaud est bien plus loquace et bien plus funky. Quelle mouche l’a piqué ? J’en sais foutrement rien.

Quoi qu’il en soit, on s’échange rapidos nos numéros et on passe sur SMS et on papote quelques jours avant de se voir ce fameux vendredi soir.

Rendez-vous pris rue St Maur. Rue assez cool car pas mal de bars. Rue d’autant plus cool que ma copine y habite et je ne me gêne pas pour lui dire que j’ai un date et que si ça se passe mal, je la rejoins plus tard pour qu’on passe la fin de la soirée ensemble. Ça c’est plutôt cool. J’aime bien l’idée.

Bref.

Je t’avais dit qu’on est en juillet. Je t’avais dit qu’on est à Paris. Je t’avais dit qu’il fait chaud à crever. Bordel, mais tellement chaud ce soir-là… J’ai des auréoles sous les aisselles, ma moustache de transpi est de retour, la nuque est trempée => je suis pas au top de moi-même putain, une fois de plus. Arf… j’y peux rien sérieux.

Arnaud et moi on s’est donné rendez-vous à la sortie du métro rue St Maur et je suis la preums à être sur place. Me mets sur le côté, j’allume une cigarette (grosse faute de ma part, je le saurai plus tard) et je regarde un peu autour de moi à guetter l’arrivée du gars au sac à patates. Evidemment à force de lire le blog tu es forcément au courant que je suis dans l’attente de voir l’Homme de ma vie, celui qui va faire chavirer mon cœur, sentimentale que je suis. Je l’imagine grand, fort et s’il peut porter un gros sac à patates, j’ai immédiatement l’image de moi en robe de mariée dans ses bras. Il me porte et nous passons le pas de la porte de notre suite royale du manoir que nous avons choisi pour réunir nos proches et célébrer notre amour. Ma robe serait si longue qu’il se prendrait les pieds dedans, on rirait à gorges déployées et tout ça grâce à un sac à patates qui m’a tapé dans l’œil sur une application de rencontres. La vie est drôle et la vie est pleine de surprises. Cœur d’amour fait avec les doigts.

C’est avec un petit sourire et le regard dans le vague que je me perds dans mes pensées. Je tourne la tête et Arnaud est à 10 mètres de moi.

giphy (2)

Je racle ma gorge qui se ressert à la vue d’Arnaud. Pour le coup, je comprends pourquoi il était assis pour porter son sac de pommes de terre. Je comprends que jamais il ne pourra supporter mon poids dans ses bras frêles. Et puis je suis nulle en organisation et j’ai pas d’argent de côté pour m’offrir un mariage.

  • Hey coucou ! Comment vas-tu ?
  • Ah salut 🙂 Ça va merci, désolé je suis en retard… Ah tu fumes ?
  • Ah oui… Heu, désolée, je savais pas que ça pouvait te déranger…
  • Heu.. Ben… On va se trouver un truc pour s’asseoir ?

giphy-downsized-large

Okay… Je sens immédiatement le malaise de son côté. Bon, allons-y en tous cas, ne perdons pas trop de temps. Je suis également déçue en le voyant. Mais comme nos conversations étaient drôles, je sais que ça va être un moment sympa en sa compagnie.

On se trouve un rade hyper cool, les propriétaires sont tellement accueillants, j’adore venir de temps en temps dans ce bar. La terrasse est chouette, les pintes à 3 euros et … Comment ça tu t’en branles ? Tu veux connaître la suite ?

Bah écoute, ce fut un moment assez épique. Arnaud n’est pas aussi cool en vrai qu’à l’écrit et je le déplore. Il reste super sérieux et ne se détend pas… C’est vraiment dommage. Arnaud est un nazie de la clope.

giphy-downsized-large (1).gif

Ce sujet sera prédominant pendant toute la soirée. Ça lui pose un sérieux problème et il me propose toutes les solutions possibles qui puissent exister sur Terre pour que j’arrête de fumer. Il n’envisage pas de pouvoir être avec une fumeuse. Mais c’est tout à son honneur et je respecte carrément ce qu’il me dit. Afin de ne pas l’incommoder je me retiens de fumer. Il fait 32 degrés, on est dehors, sur une terrasse, les bières sont fraîches… Je me retiens de fumer.

giphy

J’essaie par tous les moyens de changer de sujet => ses derniers voyages, son boulot, son chat, ses tatouages. Mais lui ne voit que le sujet « nicotine ». Dommage… Bordel Arnaud, décroche un peu je t’en supplie.

Non.

Du coup, je termine ma pinte, j’ai pas touché une seule clope sous peine de repeindre les trottoirs de la rue St Maur en rouge par Arnaud. Je préfère en rester là avec lui. Il part de son côté, moi de l’autre et j’envoie un petit SMS à ma pote qui est tranquillement assise à une terrasse à 50 mètres de moi.

Et comme je l’avais prévu en début de soirée, je passe un chouette moment avec ma pote. Et je regrette en rien d’avoir pris le temps d’avoir vu Arnaud avant. Parce que voilà, je n’ai pas de regret, je suis certaine que c’est pas lui et j’en suis pas du tout triste. C’est le game, c’est comme ass !

J’ai pas donné de mes nouvelles à Arnaud, lui non plus. Bon, on va pas en parler 4000 ans hein, c’est pas un échec. Parce qu’aujourd’hui je prends toujours le temps de savoir si le mec est fumeur ou non-fumeur et surtout si ça le dérange ou pas. Bah ouais, on apprend, on avance et on tente de faire les choses mieux par la suite !

RIEN N’EST GRAVE.

giphy (1)

 

9 réflexions sur “First date (32) : Arnaud

  1. Hello copine!

    Ahlala. La clope! J’ai eu droit aux réflexions aussi!

    J’ai même eu une demande spécifique avant mon deuxième rencard avec lui :
    Lui: tu aimes quand je t’embrasse ?
    Moi: bizarre ta question. Oui. J’aime ça.
    Lui: OK. Moi aussi j’aime tes lèvres…
    Moi: merci. Mais c’est quoi ta dernière question ?
    Lui: si tu veux continuer à goûter a mes lèvres, ne fume pas de la journée…
    Moi: haha! Mais bien sûr…
    Lui: merci.

    Il a pas compris mon « mais bien sûr »…. Qui se voulait ironique. j’ai fumé la journée, comme à mon habitude. T es ouf ou quoi!
    On s’est vu, il m’a quand même embrassé…. Et bien plus… Mais j’ai eu le droit à une réflexion. Et puis c’était la dernière fois que je le voyais!

    Allez, je m’en grille une!

    Aimé par 1 personne

    1. Ahahahah

      Non mais si je mets du côté du non-fumeur, l’odeur de la cigarette est immonde et c’est compréhensible.. Mais dans ces cas-là au lieu de faire culpabiliser l’autre… Tu fais le choix et tu lâches l’affaire quoi !

      BBBB baby love ❤

      J'aime

  2. Je lisais le blog de Navie… il y a…. au moins 7-8 ans. J’ai eu du mal à savoir s’il s’agissait de la même personne car elle était beaucoup + ronde. Puis j’ai lu qu’elle racontait avoir perdu pas mal de poids.
    Elle était complètement punk cette fille. Avec un esprit du genre ‘pourquoi je dois choisir de me maquiller la bouche ou les yeux ? Je fais les 2 et je vous emmerde’. Merci pour la redécouverte.

    C’est relou les gens qui te font la morale : sur la clope, la junk food, l’alcool… et surtout qui bloquent là-dessus. Genre tu te résumes à une marlboro ou un paquet de chips. Surtout dans ce contexte où tu es là pour découvrir quelqu’un et passer une soirée agréable.

    Aimé par 1 personne

  3. Ah oui. Heuuu… Un peu monocentré ce Arnaud !!
    Bon, si ça se trouve, il avait une vraie raison , genre ses parents sont morts d’un cancer des poumons, ou quelque chose du même genre. Tu ne lui as pas demandé pourquoi il bloquait à ce point ?
    Cela dit, si le mec ne te plaisait pas plus que ça, pas besoin de batailler non plus. Et tant pis pour les patates.

    Aimé par 1 personne

    1. Je crois que c’est ça le truc, il ne me plaisait pas… Ce qui fait que pas réellement envie de rentrer dans un débat sans fin avec lui. S’il avait été l’Homme de ma vie, j’aurais direct envisagé d’arrêter la clope ahahah

      J'aime

    1. Hey Nico
      Oh c’est marrant mais non, je ne le vois pas comme ça mais plutôt dans le sens « ma pote n’est pas très loin, si dans l’éventualité que ça le fasse pas je peux quand même aller la checker car elle est dans le coin ».
      Mais non, je ne me dis pas dès le départ que c’est mort 🙂
      Et oui.. J’anticipe le coup de bad si jamais la rencontre est mortellement chiante, à force de voir des mecs avec lesquels ça ne le fait pas, je n’ai pas vraiment envie que mon moral soit plombé toute une soirée !

      Bisous Nico, à très vite !!!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s