Hypersensibilité et pause hivernale

Je suis dans une phase de grande tendresse, je me sens si romantique si tu savais. Je crois sincèrement que mes goûts musicaux y sont pour quelque chose aussi.

Je suis allée voir Juliette Armanet en concert, tu me crois ou pas mais le soir même je me suis endormie telle une princesse, casque sur les oreilles, mains jointes sous le menton le tout en chialant sur « L’accident ». Je sais, l’image est pathétique.

giphy (3)

Je me suis maudit le temps d’un instant car je n’ai pas de mec qui s’appelle Alexandre en plus. J’aurais tellement kiffé lui faire partager cette chanson. Bref.

Mais j’assume carrément ma phase.

Surtout que sache que je suis en phase de non-rencontres en ce moment. Je refuse de voir des hommes, je suis dans une sorte de déni, je préfère stopper un peu tout ça. J’ai le don de tomber trop souvent sur des mecs qui me font payer certaines choses. Moi qui suis sensible, je me prends pas mal de trucs en pleine face et j’absorbe trop facilement cet excès de mauvaises ondes.

Bref, je n’ai pas envie d’être négative à mon tour, ni pour moi, ni pour mes proches. Et puis j’ai pas envie d’être de mauvaise humeur fuck.

Donc voilà, je suis en pause d’homme.

Pas de rencontres, rien, nada.

Tsé quoi ?

Ça me fait du bien.

giphy

Je ne sais pas, je fais trop de rencontres ?Est-ce que j’ai ce don de merde de tomber pile au mauvais moment dans leur life ? Mais je ne suis pas la seule à qui ça arrive…

Autour de moi, beaucoup de meufs. Sans vouloir me la péter, j’ai dans mon entourage des meufs en or, des meufs extra. Des femmes rayonnantes, belles comme des reines, d’une grande intelligence et indépendantes. Certaines sont tout comme moi sur les applications de rencontres. Et toutes sans exception te diront la même chose : on en a ras le bol de tomber des connards qui ne respectent rien ni personne. Sérieusement, sans déconner, quel est le problème chez les hommes, j’en sais foutrement rien. Mais quoi qu’il en soit, ça craint et sans déconner faut pas déconner. Et encore je te parle des applications de rencontres…mais que nenni cher ami !! En fait ce dont je te parle ici, ça concerne non seulement les gars sur les applications de rencontres mais aussi ceux qui n’y sont pas (rencontrés dans la rue, cercle d’amis ou soirée etc). Et ouais, MARDE.

blog

Alors je te vois venir à me sortir « Oh mais non, faut pas faire de généralité, tu vas tomber sur le bon » => hé oh, sans déconner, non. Pour le moment je n’ai pas eu « la chance » de tomber sur un ptit mec tout cool et c’est pas faute d’en voir. Et en même temps je dis ça, mais j’ai pas vraiment envie d’avoir un mec, je demande juste du respect. Bordel de merde, DU RESPECT. Chose que la grande majorité de la population masculine ne connait pas. Et les beaux comme les cheums. Ouais ouais. Rien à voir avec le milieu social et le physique.

Dernièrement j’ai eu le bonheur de tomber sur un mec qui est en couple. Me l’a-t-il dit ? Absolument pas (copyright Mona). Je crois que parmi les mecs que j’ai pu rencontrer, Cyrille a sa place au panthéon des FDP. Je crois que je suis tellement une fille avec un fond rempli de gentillesse et de générosité… What the fuck motha fucka, jamais ça me passerait par la tête d’envisager de faire des entourloupes comme il a pu m’en faire. Sérieux, sans déconner quoi, les gens me font halluciner de part leur côté perfide et fourbe. Moi, ça me dépasse. Juste après Cyrille, Virgile m’a avoué qu’il voit une meuf depuis un moment (pourquoi TU AS VOULU ME VOIR ALORS) mais y’a également Gauthier qui m’a mis un énorme scud en pleine face, un dimanche soir => « Quand je t’ai vu je venais tout juste de rencontrer une fille, je suis trop chamboulé dans ma tête, c’est trop difficile pour moi alors j’ai préféré ne pas te répondre et être évasif. Mais s’il te plait, est-ce qu’on peut aller boire un verre tous les deux et se faire un concert, t’es cool comme fille j’ai adoré notre soirée/nuit passée ensemble » => Oui tu m’étonnes, évidemment que je suis une fille cool. Mais plus avec toi.

Alors tchao les guys.

Je vais entrer en retraite, un peu de répit loin de vous me fera le plus grand bien.

giphy (5)

Je me retire pour le moment, une pause s’impose.

J’entre dans une phase d’hibernation, de repli sur moi-même, je pense à moi, j’arrête de me plier en 4 pour les keums. Non, vous n’en valez pas la peine car vous ne prenez pas la peine en retour de vous intéresser. J’ai plus de temps à perdre.

« Oh mais tu sais ils ne sont pas tous comme ça » => (-_-‘)

Si.

Ah ben si.

AH BEN SI

giphy (1)

En parallèle je fais un effort de fou furieux pour me couper de mon téléphone. Ça aussi ça fait du bien jte jure. Tout cela n’est que cyclique, tu le sais bien. Je suis juste dans la dynamique de penser à moi plus que d’habitude et à mes proches.

Mon côté fleur bleue / sensible me joue des tours, les derniers mecs que j’ai pu fréquenter m’ont blessée, maintenant ça va quoi. Je veux juste être un peu au calme, avoir la paix et m’entourer de trucs positifs et basta.

Un peu plus haut si tu as bonne mémoire tu as pu lire « hypersensibilité ». C’est en voguant sur l’internet mondial (je passe trop de temps sur le net bordel faudrait que j’arrête) que je me suis rendue compte que je fais partie du lot. Ouais, je pense ne pas être un cadeau pour mes proches ni les mecs que je fréquente car en plus d’être une dépendante affective voilà ce que je traîne dans les bacs (15 signes de l’hypersensibilité, tout est pompé sur cet article super scientifique qui a lui-même repris d’autres articles) :

  1. Une connexion extrême aux émotions des autres: Les hypersensibles absorbent les émotions des autres. Ce qui a pour effet d’ajouter la tristesse, la colère, la joie…des autres aux leurs et de contribuer encore plus à la contagion émotionnelle
  2. Une fatigue chronique : Trop d’émotions et de sensations fatiguent mentalement et physiquement les personnes hypersensibles. Ils se sentent souvent vidés
  3. Les sens hyper-développés : Bruits, lumières, mouvements, textures, odeurs sont perçus avec une très grande intensité, ce qui peut donner lieu à de plus fréquentes surprises
  4. Une très grande intuition : Le contact direct et puissant avec les émotions développe l’intuition chez les hypersensibles. C’est comme un 6eme sens. Mais le décryptage des messages n’est pas évident
  5. Besoin d’isolement : Pour s’apaiser face aux multiples stimulations du monde, les hypersensibles ont besoin de s’isoler régulièrement. Ce comportement peut être perçu comme de la timidité ou de l’introversion mais ce n’en est donc pas
  6. Très attentifs aux détails : Les hypersensibles sont particulièrement attentifs aux détails avec tout ce qui les entoure. Cela les rend méticuleux
  7. Vivacité de réaction : L’hypersensibilité est à l’origine de réactions réflexes comme des larmes irrépressibles et soudaines, des micro-expressions émotionnelles, des réponses automatiques…
  8. Des décisions plus dures à prendre : Nous avons besoin des émotions pour prendre des décisions. Le problème est que lorsque les émotions sont toutes très fortes, il est difficile de prendre une décision. C’est l’un des problèmes auxquels les hypersensibles doivent faire face
  9. Des émotions désagréables et contrariétés persistantes : Les contrariétés liées aux mauvais choix prennent du temps à être digérées. Les émotions désagréables durent plus longtemps en général chez les hypersensibles
  10. Plus de stress et d’anxiété en fonction des expériences passées : Les hypersensibles sont plus inquiets par défaut quand ils ont connu des situations difficiles dans le passé
  11. Les critiques, les conflits et les reproches les blessent plus : Les personnes hypersensibles vivent très mal les critiques, les conflits et les reproches car ils sont déstabilisés par l’afflux d’émotions désagréables. De plus, les blessures morales infligées sont plus longues à se refermer
  12. Ils fondant souvent en larmes  : Les pleurs font office de décharges émotionnelles et les larmes évacuent les hormones du stress. Les hypersensibles pleurent donc plus souvent
  13. Plus respectueux, empathiques et bienveillants : Les hypersensibles captent les signes de détresse et d’inconfort présents et futurs chez les personnes qu’ils côtoient. Ils adoptent donc une attitude bienveillante et prévenante
  14. Une irritabilité trop forte : Les hypersensibles du fait du stress, de la fatigue et du surplus émotionnel, se sentent souvent irrités. Ils préfèrent ainsi par exemple travailler au calme dans un espace clos qu’en open space
  15. Les livres, les films, les histoires, la musique les touchent spécialement : L’hypersensibilité décuple l’intensité des émotions véhiculées par les livres, les films ou les musiques. Cette intensité peut rendre l’expérience insoutenable.

Je dis pas que je cumule tous les points, mais je les ai tous en fait. Tu comprends donc pourquoi je suis le genre de personne à être profondément blessée par les comportements des autres, que ça m’atteint etc. Cette découverte sur moi-même m’a ouvert les yeux sur pas mal de choses, sur mon comportement et mes façons de réagir.

Je me répète mais tout ça n’est que cyclique, je me connais, dans 2 mois je vais en avoir marre, mes poils sur mes demies-jambes seront tellement longs qu’ils vont partir dans tous les sens.

Ah mais non !! Je suis con !!

❤ C’est déjà le cas ❤

giphy (2)

(hyper pratique n’empêche, je n’ai plus les petits accordéons aux chevilles, mes collants sont accrochés THUG LIFE)

15 réflexions sur “Hypersensibilité et pause hivernale

    1. Très cher Boby Beularbe, ou Ken,
      J’ai appris cette terrible nouvelle ce matin en buvant mon café capsule carrefour. Effectivement, pas d’Alexandre âgé de 15 ans parmi les victimes, honteux de la part de Dany.
      Mais quand j’entends « Dany » ou plutôt « Danny », j’ai surtout l’écho de ce générique, personne ne se souvient de ce dessin animé… Ptre que toi si ?

      Bisous Boby

      Aimé par 1 personne

      1. Oh un littéraire… En même temps, Le Ventre de Paris… Le Rêve, L’Argent mais aussi La joie de vivre… pour tourner Une Page d’Amour puis finir sur Le Débâcle et L’Assommoir.
        Je n’ai pas ton enfance mon cher Boby, moi c’était Dan et Danny les anges de la galaxie

        Aimé par 1 personne

  1. Alors moi c’est l’inverse. La perspective de passer l’hiver (saison que je n’aime pas) sans mon plan cul régulier me rendait vraiment morose. Jusqu’à ce que je me souvienne qu’il ne s’éloigne jamais longtemps. Je suis également hypersensible donc 1 jour sans nouvelles ou des réponses évasives et c’est le début de la fin.
    Pourtant je me rends compte à quel point c’est con de considérer un mec, qui officiellement n’est pas mon mec(il est le mec de personne d’ailleurs), comme un réconfort.

    Aimé par 1 personne

    1. Non, je ne trouve pas ça con, au contraire ! Je te rejoins dans cette réflexion de penser que c’est réconfortant 🙂

      Je pense que ça y est, j’ai passé le cap du « oh mince, y’a plus personne dans les parages et je suis grave en manque », ptre parce que j’ai reçu ma commande d’objet soulageant pour femme qui vibre. Du coup, pas de manque, pas d’envie de voir de mecs… Je sais pas combien de temps ça va durer mais ça se passe bien pour le moment !

      Bises Judie !

      J'aime

    1. Mais Ada… Mais pluie de coeurs sur toi ❤
      Tellement adorable de lire ton commentaire, ça me fait des trucs d'émotion dans mon corps
      Je suis contente que l'article te parle, j'ai tellement hésité à le publier si tu savais…
      Bises et à très vite 🙂

      J'aime

  2. Et moi je te propose un truc, ma très chère Matka : Je suis censée monter chercher ma nouvelle voiture sur Paris courant/fin janvier (j’ai pas de date encore).
    Histoire complexe et un peu surréaliste : soit c’est rapatrié dans mon bled et ça me coûte 200€, soit je monte la chercher à Paris et le garage me paie le train => Ben ben… c’est tout vu ! (Mais quand même, je pige pas la logique).
    Du coup on peut se dire qu’on se fera un chocolat chaud (ok, tu pourras choisir la bière, pas de jugement), entre pauvres sensibles au cœur trop mou ? Moi je dis qu’un peu d’amitié en plein hiver, ça réchauffera toujours plus qu’un hypothétique mâle – et comme dirait ma Copine#1 « Les hommes partent, les copines restent ! ».
    [Je te contacte dès que j’en sais plus, et que j’ai des dates]
    Bisous ❤

    Aimé par 1 personne

  3. Bon, moi je te connais pas, t’as dû liker une photo de mon compte Instagram par erreur et du coup je suis allé voir ton blog. Ben j’avoue que je rigole bien, tes déconvenues sont à crever de rire. Je me reconnais pas mal dans ces galères, moi sur les sites/apps de rencontre je suis tombé sur du lourd aussi (chauffeuse de poids lourd dans l’armée se faisant passer pour une esthéticienne pour pas faire fuir les gars, trans, Thailandaise ne parlant que vaguement le français et juste là pour gratter des papiers, lors de mon dernier voyages aux USA un paquet de « camgirls » et autres sugar babes qui cherchaient un pigeon, et enfin une mannequin croate en vacances à New York qui me proposait un rencard à l’heure exacte où mon avion repartait pour Paris (fait chier quoi).

    Au fait t’as testé les applis pour liker à la chaine sur Tinder? C’est un peu salaud mais vu l’état d’esprit sur Tinder, moi j’ai plus aucun scrupule. Je vais tester ta petite astuce des 2km de rayon.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s