Des brèves histoires d’antan.

Y’a des trucs dans la life qui me font marrer, parfois j’ai de la chance et parfois pas du tout. En rapport avec toutes les rencontres que j’ai pu faire durant mes années de célibat (3 années pour être plus précise et 87 rencontres… ouais 87) j’ai eu quelques petits couacs. Des trucs assez absurdes, marrants et carrément dingos pour certains même. Alors je me permets de sortir un peu des récits de rencontres (je crois que tu dois en avoir marre à la longue) pour te faire partager certaines histoires, 5 pour être plus précise.

Alors crois-moi ou pas mais ce que je te dis là, all is real!


Histoire 1 : Le monde est trop petit pour Mona et moi.

Ma poto Mona… Je te parle d’elle de temps en temps sur le blog, d’ailleurs si tu ne la connais pas, Mona elle est hyper drôle, va lire un peu ce qu’elle fait c’est très cool. Bah elle et moi on a un truc en commun assez marrant. Quand j’ai commencé à écrire le blog, on se connaissait absolument pas.

On a accroché l’une et l’autre, l’amour de l’écriture toussa, un coup de foudre littéraire (enfin surtout les looses en tout genre qui nous réunissent). Hé bien sache que Mona, un jour, elle m’envoie un message sur Facebook. On ne se connaissait pas trop à l’époque, voir même pas du tout. Elle est trop chou et c’est avec brio qu’elle y va franco :

  • O_O MAIS MEUF MAIS TRUC DE FOU O_O

  • Ouèche ma gueule !!
  • Mais attends, mais l’hallu Matka !! Le gars dont tu parles dans ton article « First date »… C’est pas ********* ?!!!?!!! Non mais je crois que si, obligé c’est lui ! Je le connais !! Je le connais !! Le monde est trop petit !! Mais comment tu l’as tellement trop bien décrit je l’imagine tellement !! J’ai eu un haut le cœur dans tout l’article, je m’en remets pas !
  • Whaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaat ?! Mais attends mais raconte un peu ! C’est pratiquement impossible que tu l’aies vu ce mec !!
  • Mais siiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, mais je suis tellement morte de rire toute seule devant mon ordi… Je l’ai vu mais dans un autre contexte, genre rien à voir avec une rencontre amoureuse et tout
  • Ah bon ???????????
  • Non mais cette coïncidence de malade, je n’y crois pas ! La description est tellement parfaite, je l’ai reconnu direct ! Et c’est tellement un putain de boloss ! Mais bordel mais AMEN tellement c’est fou

Bah voilà, Mona, sans me connaître, elle a reconnu un gars dans un article et effectivement… C’était bien lui 😀 C’est un peu le hasard de la life… Qui aurait cru qu’on avait ça en commun sans déconner O_O

giphy

C’est ainsi que Mona et moi on est devenues potes.


Histoire 2 : La rencontre au mauvais moment.

L’année dernière j’étais trop happy comme le chien, y’a eu la 1ère édition d’un festival électro dans ma banlieue (je t’en d’ailleurs parlé sur Instagram dans mes stories). Encore plus cool dans le sens qu’il y avait des groupes assez chouettes, qui faisaient salles combles partout et les avoir en bas de chez oim c’était un peu inespéré. Ni une ni deux j’ai pris des places pour des concerts et c’est accompagnée de mon acolyte de meilleure amie de sœur cérébrale que j’y suis allée. Bien évidemment aller à un concert à pied c’est trop cool, tu te doutes bien qu’on a pris un loooooong apéro avant et 4 pintes chacune sur place.

Dois-je ajouter que je mesure 1m57? Non parce que ça tu le sais déjà.

J’étais bien évidemment raide.

rickydance

Arrivées sur place, on se met dans l’ambiance. Y’a du monde mais pas trop, c’est assez cool. Le premier groupe commence à jouer. Le temps passe, je perds mon regard et…  je crois apercevoir un putain de crush Tinder parmi la foule en délire (114 personnes à tout péter). J’ai un doute et puis dans le doute, pas de doute, c’est lui, mais je ne suis pas certaine car je ne le connais que via quelques photos. Sans déconner… Le gars vient de loin pour voir les groupes… Alors comme on s’était échangé nos comptes Insta, ni une ni deux… Je prends mon téléphone et :

IMG_20180314_110519.png

DM Insta en mode « Gigi, c’est toi là-bas dans le noir?! »

Il m’a même pas répondu ce con.

jo2

Qu’à cela ne tienne, je l’ai croisé dehors, fumant une cigarette quelques instants plus tard et je suis allée lui parler => nana alcoolisée n’a peur de rien, sache-le. Même pas peur du ridicule. On papote gentiment, il a l’air content de me voir, enfin, j’ai cette impression. D’autant plus qu’on s’échange nos numéros de téléphone, ça c’est plutôt bon signe non ? Je crois qu’il y a moyen de moyenner avec lui. Et le mec me plait !

Sauf que j’ai encore bu. Et là, mon corps se détache de ma raison, de ma conscience. Conscience que j’ai perdue au passage. Parce que BFF + musique + alcool => bye-bye la classe et la délicatesse délicate. Pour le coup, je crois que j’étais pas très jolie à voir. Je crois que mon crush m’a nextée à ce moment précis.

Qu’à cela ne tienne, BFF et moi on s’est fait une contre-soirée (à deux) dans les toilettes tellement il nous en faut peu. Par contre quand on est revenues (en mode loubardes bikeuses à renverser nos binouses comme des bouses) y’avait un groupe qui jouait et PAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAM coupure d’électricité. Bah elle fait quoi la nenette pleine d’alcool ? Bah elle monte sur scène et elle gueule un peu sur les artistes qui n’y sont pour rien. Alors les mecs de Cassius ils sont sympas hein c’est pas ça, mais je suis vite redescendue si tu vois ce que je veux dire. Bah ouais en banlieue c’est och et ça se passe comme ça. Non en vrai j’ai honte de te faire part de ce bout de l’histoire. Bref, tout ça pour te dire que pour mon crush j’étais déjà un lointain souvenir.

Mais je savais pas que je m’étais grillée comme une grosse gourde parce que quelques jours plus tard je lui ai envoyé un message… Bah oui j’avais son numéro :

IMG_20180314_134119

Moi-même je m’étonne de ouf. Tu peux donc remarquer que mon crush Tinder n’a pas daigné répondre à mon message. Message plutôt classique, banal… Bah ok ok… J’ai compris hein !! Remballe ta valse à mille temps meuf.

Donc voili voilou… Je me suis donc pris un gros râteau par un mec que j’ai rencontré lors d’une soirée de beuverie avec ma BFF alors que rien ne destinait à nous rencontrer ce soir-là : il était loin de chez lui, la salle était bien noire, je ne l’avais jamais vu. Ai-je des regrets ? Un peu ouais dans le sens que si on s’était rencontrés en mode « Viens on va boire un coup et faire connaissance » je pense que ça serait passé. Mais là… en mode « 6 pintes dans le ventre » ça l’a pas fait. Clairement pas. Et je te renvoie à cet article que j’avais écrit, à savoir les 10 grosses erreurs à ne pas faire lors d’un date, on est totalement dans le sujet les mecs. Un gros vent pour Matka, un !

giphy (8)

(j’ai pas mal de gifs attestant de ma non sobriété, mais désolée pour toi, ça passe pas dans l’article)


Histoire 3 : Ma voisine.

Y’a pas si longtemps que ça, j’ai rencontré un mec, Lionel. Lionel c’est le genre de gars hyper clair et honnête => rien de plus que des rapports physiques entre lui et moi, pas de sentiments mais une « amitié cool » (bon t’as compris quoi). Pour mon plus grand bonheur, le gars se déplace à domicile. Pour mon plus grand bonheur, il est toujours en grande forme. Pour mon plus grand bonheur, c’est un fumeur et un buveur de bière, qui profite de la vie, hyper agréable, mais vraiment quoi. Il avait par habitude de dormir avec moi => ouais ouais gros, t’as bien lu, j’arrivais à dormir à ses côtés. Tsé pourquoi ? C’est typiquement le genre de mec à : ne pas bouger, ne pas ronfler.  En mode momie avec ses mains jointes sur son torse. Absolument trop chou. Du coup c’était genre comme si je dormais seule. Trop cool Lionel. Ce qui fait que j’ai toujours eu plaisir à le voir.

HWM6LIwxmu7vi

Un soir, on se voit après nos soirées respectives. Assez alcoolisés j’avoue. On rentre chez moi. Arrivés dans le hall de mon immeuble je me rends compte que le fait d’être sortie avec un porte-clés allégé m’a foutu dans la merde => j’avais zappé le Vigik qui m’ouvrait la porte principale. Bordel on s’est senti comme deux cons à ne pas savoir quoi faire. Il me demande si je connais un voisin qui pourrait éventuellement m’ouvrir la porte. Réponse négative. Au bout de presque 3 années dans cet appartement, je suis une fucking sauvage, je ne connais aucun de mes voisins. Bah ouais, c’est comme ça que veux-tu : la journée je travaille et en dehors de ça moi je croise personne. Du coup, sonner chez les gens à l’interphone à 4 heures du matin je ne pense pas que ce soit la meilleure des façons de faire connaissance. Non vraiment pas.

Lionel fixe le panneau qui répertorie les habitants de mon immeuble. Il me repose la question « T’es sûre et certaine de connaître personne??? » Bah non bordel Lionel \o/ « T’es sûre ? Genre regarde bien tous les noms… Certaine??? » Bah bordel de merde de fion Lionel je te dis que non \o/  « Mais je sais pas moi, regarde, y’a pas un nom qui te dit quelque chose?? » RAAAAAAAAAAAAAAAAAAH Lionel j’ai une idée !!! (sur le coup, j’ai pas fait attention à ces petites phrases qu’il m’a dites)

C’est ainsi qu’à 4 heures du matin et un peu rébou (j’avoue) que j’appelle ma douce maman. J’ai la chance que mes remps habitent à quelques rues de chez moi (le hasard total de la life sache-le), j’ai la chance de très très très bien m’entendre avec eux et j’ai surtout la chance que ma petite maman réponde au téléphone. Me sentais surtout un peu nunuche de lui faire peur, j’imaginais qu’elle réponde au téléphone avec la crainte d’avoir les urgences au téléphone en mode « Oui Madame Matka, votre fille est dans le coma ». Laisse tomber, je me fais des films toujours atroces dans ma tête. Mais sinon je vais bien t’en fais pas. Donc ma petite mamounette répond et me dit « Ok ok ok, viens sous la fenêtre je te jette mon double et je peux retourner dormir ».

Thank god ma reum assure.

On a pu rentrer chez oim par la suite. Heureusement qu’elle est là ma reum j’te jure. Je sais même pas comment j’aurais pu faire sans elle. Bref. La nuit se passe. Mais Lionel manque de son entrain habituel. Chelou. Il dort mal, chelou. Le matin idem, je le sens pas au top du hip-hop comme j’ai pu le connaître.

Toujours le matin, il reçoit un appel et s’isole. Il revient et me dit « Ah mais trop cool, mon pote qui habite à côté de chez toi est dispo, je vais me préparer et je décolle. »

Bah pas de souss Lionel, prends ton temps, as usual (moi en même temps ça m’arrange, j’ai des choses à faire).

giphy

On se lève oklm, il prend sa douche, 2 cafés, on se salue et salut mon poto, à la chainepro bro.

Je fais mes petits trucs, je prends le temps d’enduire mes cheveux d’huile, j’ouvre les fenêtres, il fait beau. Mon téléphone sonne. Lionel. Arf il a dû oublier un truc, pourtant je ne pense pas, on a fait le tour avant son départ.

  • Ah Matka… Non en fait je t’appelle pour te dire un truc important… Voilà, je me sens un peu mal depuis que je suis parti, j’ai pas été honnête avec toi… Me sens mal mais mal !!
  • Ben qu’est-ce qui t’arrives ? Ca va pas ?
  • Non mais en fait… Ahhh, en fait je t’ai menti hier soir, je t’ai menti ce matin encore… T’as pas remarqué que je suis grave chamboulé ?
  • Gné ? Mais qu’est-ce que tu me racontes ?! Tu es où en ce moment ?
  • Je suis parti acheter des clopes et … Je suis devant ton immeuble là tout de suite
  • Ah bon, t’as oublié un truc ?
  • Non non… Tu sais je t’ai parlé d’un pote qui habite près de chez toi
  • Ah oui !! Et t’es content de le voir ? Tout va bien ?
  • Bah en fait… C’est absolument pas un pote Matka… C’est… C’est une fille.
  • Ah bon ? Raconte !
  • Oui… En fait pour être honnête, c’est pas n’importe quelle fille… Voilà je … en fait je l’ai rencontrée sur Tinder y’a plusieurs mois, on a eu un coup de foudre tous les deux. C’est une musicienne comme moi, on s’entend sur absolument tout. Mais elle est un peu perdue du fait que je suis comme une sorte d’alter ego pour elle, elle a pris ses distances… Mais je pense à elle et elle, elle pense à moi.
  • Ah ok !! Mais tu savais qu’elle habite dans ma ville alors ?
  • Oui, je savais qu’elle habite dans ta ville… Mais… C’est là que c’est carrément étrange car hier soir, quand on était bloqués, j’ai regardé le tableau d’affichage et j’ai direct reconnu son nom !!
  • WHAT ??? C’est ma voisine ??? !!!
  • Elle a un nom très rare et j’ai eu un haut-le-cœur quand je l’ai lu ! J’avais trop peur que tu la connaisses, je sais pas pourquoi j’ai carrément paniqué ! J’en ai pas dormi, j’arrête pas d’y penser, ça m’a travaillé, j’ai mal au bide et tout… Je lui ai envoyé un message pour lui dire que j’étais dans le coin et elle m’a dit de venir le plus rapidement possible, qu’elle était heureuse de savoir que je suis près d’elle. Donc là, je suis au pied de l’immeuble et je vais la voir et j’ai la trouille grave parce que je ressens un truc pour elle. Mais voilà, je voulais vraiment te le dire, je pouvais pas garder ça pour moi, j’espère que tu me comprends
  • AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH mais ok !!! Ah oui… C’est très étrange ahahaha Bah écoute, va la voir et à l’occasion tu me diras si ça a marché ou pas ! Bah c’est cool Lionel, ça va bien se passer !
  • Non mais c’est juste dingue cette histoire… Il a fallu qu’on soit coincés, que je regarde ce tableau d’affichage, que tu habites pile là où elle est… C’est vraiment trop bizarre. J’arrive pas à croire que c’est ta voisine, j’arrive pas à croire qu’elle veut me voir, je me sens mal vis à vis de toi Matka… Je suis trop chamboulé dans mon corps, c’est trop de trucs là
  • Mais on s’en fout Lionel, toi et moi c’est pas une relation, tu le sais !
  • Oui !!! Mais quand même, je voulais être clair avec toi !
  • Bah on l’est depuis le début, donc pas de malaises entre nous, vraiment ne pense pas à ça !
  • Ok … Ok Matka… Je te tiens au courant alors 🙂
  • Bah carrément, moi je suis contente, ça se trouve c’est la meuf de ta life mec
  • Je crois que c’est elle… Je t’en parlerai plus longuement plus tard…
  • Allez file !

Et c’est ainsi que Lionel est parti chez ma voisine. Alors je te vois venir « Ouais le mec il se fait pas chier, il y va et tout ». Je pense que tout dépend des rapports à la base. Comme je le disais au début de l’histoire, Lionel et moi, y’a pas d’amour entre nous. Y’a pas de sentiments rien de tout ça. Ce qui fait qu’en toute franchise, j’étais vraiment contente pour lui.

Tu veux connaître la suite ? Bah ça marche entre eux deux. C’est pas dingue quand même ? Moi j’ai trouvé cette histoire assez cool 🙂


Histoire 4 : L’affiche Kitsuné.

Assieds-toi car je trouve cette histoire assez folle. Mais celle-ci est carrément folle de OUF. Tu vas voir.

J’ai rencontré un keum. Je l’ai vu autour d’une bouteille de vin rouge. COUP DE FOUDRE DE DINGUE DE OUF DE MALADE MENTAL (pour le mec espèce de tarba pas la bouteille). Mais belec car moi les mecs je m’en méfie et j’ai du mal à me laisser aller dans mes sentiments. On s’est vus à plusieurs reprises et à chaque fois soirées idylliques, jusqu’à ce qu’il vienne chez moi. TMTC, faire venir un mec chez moi c’est assez rare. Surtout que je tiens à te dire que ce mec vit à Paris, dans le Marais. Le mec vient en banlieue et me dit « Avec grand plaisir » => première fois qu’on me sort ça. Il vient bien évidemment avec du vin du village de mon enfance (il s’est souvenu du nom du village) et des fleurs (à quel moment en 3 années de célibat à rencontrer des gros cassos j’ai eu droit à des attentions aussi touchantes => jamais). Bon, tu l’auras compris mais ce mec dépasse LARGEMENT tous les autres.

giphy

Il passe le pas de la porte, retire sa veste et c’est avec un grand sourire qu’il fait son petit tour du propriétaire pendant que je termine un truc dans la cuisine.

C’est quand il m’appelle avec une voix malaisante pleine de malaise que je le vois cloué sur place.

Le mec est li-vi-de.

Il est planté devant une affiche encadrée que j’ai depuis des années = 9 ans d’âge pour être précise. Cette affiche elle a une petite histoire. Mon amie Caroline et moi en 2009 on est allées à un concert pour la sortie d’une compilation du label Kitsuné. Ouais ça date. Des affiches étaient épinglées à même le mur, ni une ni deux, on a décroché chacune la nôtre. Et du coup, en très peu de temps tout le monde a décroché les affiches et je peux t’assurer que ces affiches, elles sont canons de dinguerie. Bref, sur l’affiche, y’a un tas de visages qui représentent l’entourage des 2 gars de Kitsuné (parce qu’il y en a un qui dessine un peu tu vois le truc).

Le gars me regarde et pointe du doigt l’affiche encadrée « Heu… Tu m’expliques ce qu’il se passe là??? »

giphy

Je pars dans un monologue « Ah oui, j’adore cette affiche! Ça doit faire presque 10 ans que je l’ai. Elle a toujours été dans les appartements dans lesquels j’ai habité et j’y tiens vachement… Désolée pour toi mais je crois que tu pourras jamais mettre la main dessus. C’est un vieux truc Kitsuné que personne ne connait. Elle est trop cool hein ? Des fois je bloque dessus, je la regarde… Et c’est drôle que tu m’en parles mais absolument TOUT LE MONDE adore cette affiche. Elle a toujours été mise en avant tellement je la kiffe et…  « 

  • Non mais… AHAHAHAHAHAHAHA mais… Mais bordel !!!!

  • Hum ?!?!?
  • Mais REGARDE BORDEL !!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Bah oui mais je vois rien mis à part plein de visages partout. Ah regarde y’a un bébé dessiné là c’est trop chou
  • MAIS JE SUIS LA PUTAIN !!! C’est ma gueule qui est dessinée là !!!!! LA !!!!!!!!!!!!

  • HEIN !!!!!!!!!!!!!!!!
  • Attends mais c’est un piège que tu me fais, c’est impossible ce qui est en train de se passer (O_O)
  • Putain mais je te jure que non !
  • Mais c’est juste hallucinant ce qu’il se passe O_O Je suis trauma
  • Attends mais pourquoi t’es dessus ????????????
  • Bah je bossais avec eux à l’époque, c’est aussi simple que ça…
  • Han… Ok… Mais c’est trop marrant
  • C’est pas que c’est marrant, c’est surtout troublant et je sais pas si je vais m’en remettre un jour : première fois de ma vie que je mets les pieds ici, dans ton appartement, le tiens quoi. Toi. Enfin, s’il y a bien une personne qui devait avoir ce truc depuis 10 ans chez soi c’est toi quoi. TOI.
  • … O_O…
  • Est-ce que tu te rends compte que pendant presque 10 ans t’as vu TOUS.LES.JOURS ma gueule ? Que depuis je ne sais combien de temps tu vois ce truc et moi je suis dessus O_O C’est un putain de signe. Je vais pas m’en remettre.

A quel moment dans ta life il se passe un truc aussi chelou O_O. Je ne sais pas si c’est une histoire de hasard ou autre mais c’est assez fort.

Il avait vu ce dessin quand c’était sorti y’a une dizaine d’années, mais sans plus. Et revoir ça des années plus tard chez moi, le gars était vraiment surpris. C’est assez drôle. Sa fucking gueule de vénère sous mes yeux pendant tout ce temps. Le destin de life quoi.

aa3b668b8cfad2abaf0acc22489ace71


Histoire 5 : Le facepalm.

Cette histoire s’est passée il y a quelques semaines, c’est assez fresh power tout ça. Sache qu’en ce moment je suis dans une phase de slow dating total, je ne vois pas grand monde et c’est totalement voulu et assumé. Pas l’envie tout simplement. Je privilégie les amis, la famille, le repos. Voilà, c’est juste que c’est comme ça. J’ai seulement rencontré 3 mecs depuis le début de l’année. T’as vu ça ? Mais bordel je suis devenue une célibataire qui assume son temps libre et qui est tranquille, tout simplement. Pas de manque, rien. Du coup, très peu de rencontres faites => je porte une réelle attention aux mecs avec lesquels j’échange => au lieu de rencontrer trop de mecs en très peu de temps, chose que je faisais avant. Les temps changent.

yeta-une-nounou-d-enfer-801911_w650

J’ai accroché avec un mec : Gabriel. Je connaissais déjà son profil car son visage ne m’était pas inconnu. Et entre lui et moi, le fameux « feeling » passe. Ce mec réuni absolument tout ce que j’aime. Il est DRÔLE. Mais tellement drôle. J’aime son rythme de vie et sa façon de voir les choses, c’est un mec simple, de bonne humeur, un bon vivant qui est très agréable. En plus de ça il est chou comme tout, il est très intéressant et s’intéresse en retour.

Bref, j’ai très envie de voir Gabriel et lui aussi. On échange mais pas trop et à chaque fois c’est dans les éclats de rires que je lis ses messages. Oui, je te le rappelle une seconde fois, Gabriel il est drôle ❤

Quelques jours passent… Puis vient le soir du 14 février, AKA la Saint Valentin. J’avais prévu de passer cette soirée avec ma BFF (dont je t’ai parlé plus haut, elle était avec moi lors de la soirée concert/pintes/crush/panne d’électricité et râteau). J’avais réservé des places pour voir Tristan Lopin (autrement dit mon alter ego masculin) dans un théâtre dans le 9ème puis on s’est dit qu’on allait se prendre un petit verre de vin toutes les deux en amoureuses par la suite ❤ Parfaite soirée quoi. Je peux pas rêver mieux.

On se retrouve, on se raconte les dernières nouvelles et vient le sujet des mecs. Normal j’ai envie de te dire. Elle me raconte ses histoires et arrive mon moment. Je prends le temps de lui parler de mon crush que j’ai très envie de rencontrer. Sachant que… Rappelle-toi ami lecteur, mais je suis actuellement en phase de ‘je prends le temps de rencontrer des mecs qui me plaisent et je fais rarement des rencontres’. Ce qui fait que Gabriel, c’est réellement un mec que j’apprécie.

Je parle encore et encore de lui… Ma BFF me regarde et me sourit. Moi aussi j’ai un sourire béant quand je parle de Gabriel ❤

Et TMTC mais avec une photo c’est toujours mieux. Je m’empresse de montrer les photos de Gabriel à BFF.

Et là c’est le drame.

C’EST

LE

DRAME

BFF part dans un fou rire incontrôlable. Moi je comprends pas, il est pourtant chou Gabriel ?!

  • Ben quoi ?? Qu’est-ce qu’il y a ?
  • ***Elle rit encore***
  • Mais dis-moi !!
  • ***Elle essuie ses larmes aux coins des yeux***
  • Allez quoi !
  • Mais noooooooooooooooooooooooooooooon
  • Mais quoi non ?!
  • Mais Matka AHAAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAA
  • Oh putain mais dis pas que…
  • AHAHAHAHAHAHAHAA J’en peux plus !!!!
  • Oh noooooooooooooooooooooooooooooooooon ;(
  • Je suis désolée, mais si…
  • Mais NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!!!!!!!!!!!!
  • Je le connais. Je l’ai rencontré sur Tinder et j’ai déjà couché avec.
  • NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON MONDE CRUEL \o/

  • giphy (7)
  • Mais ça compte pas !!!!
  • Mais évidemment que si ça compte t’es ouf toi !!!!
  • Mais non, ça me dérange pas, y’a prescription GRAVE, c’était y’a deux ans !!! Je ne l’ai vu qu’une seule et unique fois !!
  • Mais t’es malade toi !! Jamais de la vie !!! Je refuse !! Ça veut dire qu’il y aurait échange de fluides entre toi et moi !!
  • Roh arrête un peu !! Je suis sûre qu’il te plairait grave en plus !
  • Mais t’es ouf toi, jamais. Ah non, pas d’échange de teubs entre nous, je peux pas. C’est comme si… Ah non, non non non. Nonononononononononononononononononononon jamais jamais. Je peux pas. C’est la famille et tout. Impossible.
  • Oh tu exagères. Franchement, mais va le voir ! Il va grave te plaire c’est certain !

(-_-‘)

C’est ainsi que j’ai dû tirer un trait sur Gabriel. Ptre l’Homme de ma vie qui sait ? En tous cas pas celui de BFF.

crying-waterfalls

Sans déconner, Paris est un village. Trop petit ce village. Le hasard de la vie encore me diras-tu. En tous cas, moi je suis comme ça, les ex des copines j’y touche pas. Jamais. Règle d’amitié numéro 1 d’ailleurs = on ne regarde pas les ex des amies. C’est comme ça pour moi.

Ce qui fait que je n’ai jamais relancé Gabriel. Il m’a envoyé un message dernièrement et j’ai été honnête avec lui : je lui ai dit que malgré notre bonne entente, impossible pour moi d’aller plus loin car nous avons un être précieux qui nous réuni tous les deux. Et il a carrément compris, il m’a dit qu’il aurait fait de même. Dommage mais c’est comme ça ! Et nous avons terminé notre conversation dans les rires… Ahhhh Gabriel ❤


On se retrouve vite (j’espère) pour de nouvelles aventures. Tiens, j’en profite pour saluer un lecteur qui est hyper actif sur un forum (sur lequel on va quand on pense qu’on a un petit bobo et puis finalement on a le cancer). Alors déjà, bisou mec. Je pense que tu serais bien triste de me voir en fait. Sache que je ne suis qu’un pâle reflet de l’ensemble de la populasse féminine, trentenaire, mère célibataire qui aime… juste profiter de la life. Populasse que tu as du mal à comprendre, je sais. C’est normal. Bisou dans ta cave. N’en sors pas par pitié d’ailleurs.

c2

 

❤ Avec tout mon amour ❤

(Et toi aussi je t’embrasse)

(Et bisou Pauline)

 

6 réflexions sur “Des brèves histoires d’antan.

  1. Aahhh ma BFF Matka!

    Je les connais toutes ces histoires et je ris à chaque fois!

    La soirée électro! Un bijou! Un de nos meilleurs souvenirs!
    Et pour Gab, Je le redis, il t’aurait tellement plus… Quel gâchis !

    J’adore les histoires courtes! Réitère Matka!

    Hey, Je t’aime ❤️

    Aimé par 1 personne

  2. Moi avec le mec de l’affiche Kitsuné, j’y aurais vu un truc mystique de la mort, je l’aurai plus lâché. Mais j’ai un pet au casque que veux-tu …
    Merci pour cet article, j’étais en manque de rigolade.
    Bisous les meufs (Mona et toi), je vous kiffe ♥

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s