La révolution du slibard par FEMPO

Oh coucou toi ❤

Si tu connais le blog et que tu es un.e habitué.e, tu sais qu’ici c’est mon espace. Je partage avec toi mes histoires amoureuses (plus ou moins longues, ça dépend de mon mood), mes états d’âmes mais je me permets aussi d’aller un peu au-delà avec mes visions de la life.

Je t’ai déjà parlé de parurésie, d’hypersensibilité, de règles ou encore de dépendance affective. Et aujourd’hui cher.e ami.e je sors des sentiers battus une fois de plus. Je me lance des challenges dans la life, bordel je vis des trucs de ouf si tu savais.

Dans cet article, dans lequel je me confie sur mes règles (sujet oh combien important pour moi car c’est un peu toute l’histoire de ma vie), j’étais un peu chonchon j’avoue. Chonchon car mis à part les tampons ou les serviettes hygiéniques, j’ai pas vraiment d’autres solutions pour me protéger du flux menstruel. Tu me diras que j’ai l’option cup et tu as raison de m’en parler, mais à mon échelle, c’est un truc impossible pour moi. D’une part aller chercher mon bout de plastique dans les tréfonds de mon vagin ne m’enchante guère mais galérer avec le flux recueilli dans la cup et jouer à l’équilibriste… non, c’est pas mon truc, vraiment. Surtout qu’au boulot, pas de lavabo dans la cabine des toilettes, c’est impossible pour moi. Je suis pas Tom à jouer à mission impossible, surtout que je tiens à mes pompes.

C’est comme pour tout, y’a la team pour et la team contre. Moi c’est pas du tout mon truc. That’s all folks les gars.

Je me répète mais ici c’est la maison. Pas de langue de bois, TMTC. Tu l’auras remarqué mais la maison ne se fait pas acheter à coup de Shape ta race à boire pour perdre 6 kilos avant les canssva ou encore un kit blanchisseur de chicos des stars de la téléréalité. Les sponsos c’est pas mon truc. J’ai auparavant été contactée par diverses marques, qui me proposaient des produits et services vachement pas du tout en adéquation avec ce que j’écris. Et puis, étant à la base moi-même une lectrice de blogs en tous genres, lire des articles sponsorisés => NO WAY BANDE DE VENDUS DE MAAAAARDE.

Sauf qu’aujourd’hui, il s’est passé le truc inverse : c’est moi qui suis allée toquée à la porte de FEMPO, afin d’avoir la chance de tester un de leur produit. Et de t’en parler.

Et j’estime que cet article a tout à fait sa place ici, parce que je suis pas une mytho et que je suis persuadée que ça pourrait t’intéresser.

Récemment sont arrivées sur le marché des culottes de dingue : les culottes de règles. Sans déconner, quand j’ai lu les avis j’étais comme ça O_O. C’était il y a quelques mois. Les témoignages m’ont toujours vendus du rêve. On ne porte rien d’autre que cette culotte magique, on se sépare du tampon, de la serviette hygiénique ou de sa cup. Place à … rien d’autre que la fameuse culotte. Chanmé non ?

Mais je n’ai pas craqué car plusieurs freins à l’achat : je devais acheter via les USA, si j’avais un problème de taille je l’avais dans le cul déjà. Et puis je sais pas, je n’ai pas sauté le pas car je n’ai pas osé tout simplement. Ce qui me faisait flipper, c’est que les culottes THINX (c’est la marque leader américaine) ont « une couche anti-microbienne grâce à un traitement invisible à base d’argent ». Bah déso mais moi ça ne me parle pas. Traitement à base d’argent, dans ma tête de conso lambda, j’ai clairement pas envie. Si je me défais des serviettes et autres tampons traités chimiquement, c’est pas pour trouver d’autres cochonneries ailleurs. Je trouvais ça dommage donc j’ai lâché l’affaire.

❤ Jusqu’à ce que je tombe sur la marque FEMPO

Allez, sans transition, c’est quoi ces culottes magiques FEMPO ? Voilà le topo :

Comment ça fonctionne ???

  • La culotte est toute banale, elle ressemble à un bas de maillot de bain en gros. Epaisseur, 2mm.
  • La culotte FEMPO est composé de 3 tissus différents :

fempo.png

  • La doublure intérieure est en 100% coton (en contact avec la peau et les muqueuses). Elle est aspirante : elle permet au sang de ne pas rester en contact avec la peau, ce qui évite toute sensation d’humidité.
  • Le tissu se trouvant à l’intérieur est en bambou et absorbe les flux : le sang est donc bien gardé à l’intérieur de la culotte pour la journée. Le bambou a été choisi pour ses propriétés hyper-absorbante, naturellement anti-bactériennes et anti-odeurs.
  • Le troisième tissu est imperméable et respirant. Il retient le sang et surtout, il empêche les fuites.

ptr

ptr

Je t’ai pris en photo mon shorty pour que tu puisses mater jusqu’où remonte la couture à l’avant :

ptr

Et là c’est la couture à l’arrière :

ptr

Allons au coeur du sujet, la partie la plus intéressante : CRASH TEST BEBE OUAIS

Déjà, je suis une femme dite « serviette hygiénique ». Je hais le tampon : je sais pas le mettre correctement, j’aime pas la sensation et rien de rien non pas pour moi. Sentir le flux couler ne me dérange pas, ça me rassure même. C’est comme ça que je fonctionne depuis plus de 25 ans (on ne critique pas l’âge on a dit bordel !).

Mon flux : très léger. En gros, pour te donner une idée, voilà comment sont fichues mes périodes de règles :

  • Jour 1, mes règles arrivent le soir, donc quelques gouttes, rien de plus. Une serviette et basta. Ce ne sont pas des spottings par contre, direct le sang est rouge et fluide.
  • Jour 2, la journée la plus hardcore, je dois changer ma serviette environ 3 fois dans la journée. Je considère que mon flux est plutôt léger, je peux même rester avec la même serviette si je joue au flux instinctif. Mon nouveau truc du moment, je t’en reparlerai plus tard si le sujet t’intéresse d’ailleurs.
  • Jour 3, je peux garder oklm une seule et unique serviette. Mais pour une question d’odeur et de confort, je préfère changer ma serviette en court de journée.
  • Jour 4, idem que le jour 1, soit presque rien. Uniquement du sang bien rouge lors de l’essuyage du pipi.

J’avoue, mes règles sont de plus en plus plaisantes, je n’ai pas mal au ventre, je ne les sens pas arriver VS quelques années avant où là c’était un cauchemar sans nom. A base de 4g de codéine par jour pour soulager ma souffrance, un pack jumbo Always ultra tué en 3 jours. Sans compter les nuits avec la goutte de sueur de peur de tâcher mes draps, mon slibard et mon pyj. Bref, j’en avais suffisamment parlé sur l’article dont je t’ai laissé le lien plus haut.

J’ai pris mon shorty taille 42 chez FEMPO. Pour tout ce qui est lingerie, j’aime être à l’aise. J’ai eu un gros doute, je ne savais pas si je devais me tourner vers le 40 ou le 42. Comme je suis bonne élève et les règles sont les règles, c’est armée du fil de ma souris de l’ordinateur du taff que j’ai fait le tour de mes hanches, j’ai rapporté le tout sur ma règle de 40cm sur mon bureau et je me suis référée au tableau de tailles présent sur le site de FEMPO. Organisée la meuf. Pour le coup, je me suis dit « Allez, prends la 42 et basta ». Alors avis à celles que ça intéresse, FEMPO taille petit. Donc si vous hésitez entre 2 tailles, prenez la plus grande.

Le shorty est on ne peut plus classique, noir, et ressemble vraiment à un bas de maillot de bain. Très confortable, il emboîte très bien le cucul. J’ai opté pour le shorty car je craignais qu’avec la culotte, ça ne soit trop échancré et je craignais la fuite facile. Aucun souci avec le shorty. Le fait que la doublure intérieure soit en coton ne me change guère de mes shorty H&M habituels que je porte tous les jours.

Mes appréhensions en ce 2ème jour de règles : une seule culotte pour la journée ? C’est trop beau pour être vrai. Et pourtant, ma journée s’est déroulée sans aucun problème. ZERO sensation d’humidité. Nada. Rien. Oui, je ne pourrais l’expliquer mais voilà, effectivement, j’attendais le truc au tournant, je n’ai pas ressenti de sensation humide dans ma culotte. Les odeurs : ZERO. Contrairement au port de la serviette qui me fait chlinguer grave des règles, avec la culotte, plus rien. Alors qu’avant, je peux t’assurer que j’étais presque certaine d’avoir une infection vaginale tellement ça puait parfois. Pas de fuite, c’est encore un bon point pour FEMPO.

Je suis rentrée du boulot oklm. J’avais prévu d’aller boire un apéro, j’ai donc décidé de retirer ma culotte et opter pour le port de la serviette traditionnelle. J’ai tout de suite rincé ma culotte à l’eau claire et je l’ai lavé à la main. Sèche le surlendemain.

Voilà ce qui est de mon test FEMPO qui s’avère plus que positif et risque fortement de révolutionner pas mal de choses quand j’ai mes règles. A l’avenir : je vais acheter un autre shorty le mois prochain afin d’avoir un change. Et j’en rachèterai un pour en avoir assez histoire de les faire tourner sur 4 jours.

00920005-min

Alors pourquoi choisir FEMPO et pas une autre marque qui fabrique la même chose ?

  • FEMPO est une entreprise française les mecs. Alors encourageons l’entrepreneuriat français !
  • FEMPO, c’est une toute jeune entreprise créé par 2 femmes, absolument trop cools et passionnées. Sans déconner, moi j’ai tellement envie qu’elles aillent plus loin encore ❤
  • FEMPO va développer des nouveaux modèles (formes, dentelle et couleurs différentes) afin d’élargir la gamme
  • FEMPO n’utilise pas de nanoparticules dans la fabrication de sa lingerie = bah sans déconner, c’est tellement important à souligner VS les autres marques.

  • Les tailles vont du 34 au 48, d’après ce que j’ai lu, la gamme devrait même s’étendre jusqu’au 52 \o/ On salue une fois de plus FEMPO \o/
  • Les prix sont plus que raisonnables : 32euros le shorty et 30euros la culotte. Pour un produit que tu vas laver et porter pendant plusieurs années = on salue l’effort de ne pas nous faire casquer 60euros. Sur le site, il est indiqué qu’on peut garder la culotte entre 6 et 8 années.
  • Les tissus sont labellisés Oeko-Tex
  • La culotte a une capacité d’absorption qui équivaut à 5 tampons
  • Elle est vegan car elle ne contient pas de laine (VS la marque Australienne Modibodi) => coucou Vanessa !!!
  • Les produits ne sont pas fabriqués en Chine… Non non non. Conception en France, tissus italiens et fabrication en France, Tunisie et Portugal.

Pour plus d’informations, je t’invite à aller te rencarder (non pas avec un mec mais avec FEMPO) sur la page FAQ, il y a encore tout plein de conseils et de renseignements 🙂

Je crois réellement en cette nouveauté, j’y crois tellement car ces culottes s’adaptent à absolument toutes les femmes. Certaines portent des serviettes comme moi et vont rapidement s’y retrouver. D’autres ne portent des serviettes que la nuit, la culotte FEMPO est tellement plus agréable à porter qu’une serviette qui colle et qui se déplace pendant le sommeil ! De plus, on peut tout à fait utiliser une culotte de règles après un accouchement 🙂 Pour celles qui portent des tampons, pensez au 1er et dernier jour de vos règles, ça vous évite de devoir porter un protège slip !

La culotte FEMPO peut également être utilisée par les personnes qui ont des fuites urinaires, oui, on ne parle pas assez de ce problème (que je ne connais pas encore, laissez-moi quelques années et on en reparlera).

C’est ÉCOLOGIQUE !! Oui bordel de merde, faut s’adapter à de nouveaux modes de consommation, on ne peut plus trop se permettre de surconsommer. Je t’avais déjà parlé des produits laitiers, à présent je vais carrément baisser ma consommation de produits hygiéniques. C’est important, il faut qu’on soit plus raisonnables mais surtout responsables sur beaucoup de choses. D’ailleurs pour rester sur le sujet écolo et moins consommer, faut que je te parle d’un cadeau que ma copine Pauline m’a fait. Ça a révolutionné ma consommation de gobelets par jour (+15) au boulot sans parler du fait que je bois à présent 2 litres d’eau quotidiennement.

❤ Pense à ta santé… Pense à la planète ❤

4

Alors je te vois venir « Ouais c’est un truc d’écolo bobo pas propre du tout, type les serviettes lavables ». Bah écoute, je suis le genre de nenette à être cocotte à fond et je hais cette image de meuf « écolo qui porte des sarouels en coton ». Très peu pour moi, vraiment pas du tout mon genre, mais pas du tout ! C’est une culotte qui se lave, noire, comme n’importe quelle meuf a dans ses tiroirs. Et elle se lave à 30 degrés en machine (surtout pas de sèche linge ni de javel ou de séchage sur le radiateur hein), genre… comme n’importe quelle culotte !

J’en parle absolument à toutes mes copines, sans compter que je suis maman d’une petite fille… Je peux t’assurer qu’elle aura ses culottes de règles. Si au début de mes règles, soit à environ 10 ans, j’avais pu avoir une culotte de ce genre… Bah j’aurais bien été contente.

Mes règles sont toujours là et mes PMS me pourrissent encore chaque cycle et ça ne changera pas on est d’accord. Mais je ne suis plus dans la flippe du manque de protections à la maison, je vis mes règles oklm, je ne jette pas mon argent à la poubelle et ne contribue plus à l’engraissement des grosses multinationales qui m’empoisonnent le vagin et mes muqueuses. Je mets ma culotte et BASTA. Vie simplifiée, sans déconner, c’est pas GÉNIAL ? Vraiment, ma vie a changé et je regrette amèrement que cela n’arrive que maintenant. Mais mieux vaut tard que jamais hein ❤

❤ Bref, merci FEMPO ❤

Je les cite depuis leur blog : Badass periods and bloody body positivity

PERIODSARECOOL

\o/ C’EST UN GRAND OUI TU VAS A BALTARD \o/

Et comme je suis pas une crevarde, je t’offre la possibilité d’être satisfaite ou remboursée jusqu’à 60 jours après l’achat grâce à ce code ==> MERCIYOUNGMATKA <==

 

photos by FEMPO (c’est pas oim sur les photos déso)
Shorty offert la marque

 

7 réflexions sur “La révolution du slibard par FEMPO

  1. Intéressant, j’avais vu passer une pub, sans imaginer que ce soit révolutionnaire. Je vais proposer à ma fille de tester car en ce qui me concerne je suis de la team cup et depuis peu mes règles durent 2 jours (Ô joie).
    En revanche dommage pour l’offre satisfaite ou remboursée, ç’aurait été plus sympa un pourcentage de réduction je trouve.

    Aimé par 1 personne

    1. Hey Judie !
      Cool pour ta fille et pour tes règles de 2 jours (top là copine)
      Je suis d’accord avec toi pour l’offre, après il ne faut pas oublier que c’est une petite entreprise qui se lance… J’espère qu’une prochaine fois il y aura une réduction !
      A très vite et n’hésite pas à faire un retour via ta fille !!

      J'aime

  2. Moi, j’aime bien commenter alors que ça me concerne absolument pas. (et je bénis le seigneur tous les jours à ce sujet)

    J’allais faire la remarque dégueulasse qu’une fois portées, tu pouvais même essayer de les revendre à des japonais (ils achètent des culottes portées par les meufs, alors pourquoi pas pousser plus loin ?), mais… ça se lave et se réutilise… Limite, je suis déçu.

    Perso, je pars du principe que t’as le droit d’être sponsorisé par tout et n’importe quoi si et seulement si:
    – Tu l’annonces (histoire que les gens savent que ce qu’ils vont lire est à prendre avec des pincettes (certains/certaines vendent leur âme au diable pour un ptit bifton)
    – Tu ne le fais que quand tu apprécies vraiment sincèrement le produit, ou alors qu’ils t’autorisent à dire de la merde dessus si c’est ce que tu penses (ce qui, faut bien l’avouer, n’arrive quasi jamais)

    Aimé par 1 personne

      1. Moi, j’ai jamais entendu parler que d’eux. Mais ouais, avec la poste, t’as pas besoin d’aller la bas.
        A moins que…T’as un bon plan à partager avec tes frères et soeurs blogueurs ? 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s