Le schéma répétitif amoureux : STOP.

Y’a pas si longtemps que ça, j’ai évoqué le fait de ne plus vouloir être dans la répétition de schéma amoureux. Depuis la rupture avec le père de ma fille, soit bientôt 4 années (bordel déjà), je ne fais que tomber sur des keums qui ne me correspondent pas.

Tomber ?

Non. Absolument pas. Je ne suis pas tombée sur des mecs. Je les ai choisi. Point barre.

As you know, mon empathie 2000 me pousse toujours à me tourner vers des âmes perdues. Je suis ce que l’on appelle une infirmière, un putain de St Bernard qui adore trouver la faille chez l’homme que je convoite. Je la trouve ? Je fonce. Normal quoi. Un mec est un brin mélancolique ? Mystérieux ? Un côté un peu dark sur lequel il ne se livre pas ? Un gars en plein coup de déprime ? Han laissez-le moi, j’y vais.

Ce qui est marrant, c’est que tous les hommes avec lesquels ça a marché quelques mois avaient le même profil :

  • plus de 40 ans
  • pas d’enfant
  • n’a jamais vécu en couple
  • que des histoires courtes
  • très indépendant
  • ne s’entend pas du tout avec sa famille
  • n’a pas beaucoup de potes, voire pas du tout
  • très, trop casanier
  • un poil radinou sur le bords
  • n’aime pas sortir
  • échanges écrits très succincts
  • pas vraiment de bienveillance
  • pas bien dans son taff
  • mec tristoune

Autrement dit… un mec qui ne me correspond absolument pas. Le genre de profil qui est totalement à l’opposé de ce que je suis.

Ils ont été 4. Ces relations ont duré en moyenne 6 mois, je les ai rencontrés sur des applications de rencontres. A chaque fois, le même schéma… On se rencontre, ça se passe bien, on continue à se voir et à un moment je prends du recul et je me dis « Bah non, c’est pas CA. Je veux plus et je vois bien qu’en face l’envie n’est pas la même ». Et je ne me trompais pas, effectivement le gars ne voulait pas vraiment s’engager dans une relation avec moi et il n’y avait pas d’évolution dans ses sentiments.. Donc je me barrais et je continuais ma quête de l’Homme de ma vie.

giphy (8)

Evidemment j’étais blessée dans mon petit cœur mais je tournais toujours rapidos la page.

Et je sais pourquoi ça n’a jamais fonctionné. Attends bouge pas, je l’ai déjà dit mais je suis un putain de diesel, je mets du temps pour tout mais j’apprends toute seule comme une grande. Déjà, je me suis tournée vers des mecs qui n’ont pas la même envie que moi. Et mon envie est d’être à deux dans une relation sérieuse, quelque chose qui dure et exclusif. Là dessus je suis d’accord avec moi-même. SAUF QUE.

J’avais un discours TOTALEMENT différent de ce que je souhaitais au fond de moi.

Je m’explique. J’ai trop souvent dit à ces mecs « Je ne veux pas me marier, je ne veux pas partager mon appartement, si on se voit c’est une semaine sur deux et hors de question d’avoir un autre enfant. »

Qu’est-ce qu’un mec entend par là alors ? Bah un truc très simple : elle ne veut pas s’engager dans les sentiments, s’engager dans une relation qui va durer dans le temps, elle est avec moi juste pour partager un peu de temps et on part sur une « relation sans prise de tête ».

OKAY.

(aucune logique la meuf)

Sauf que moi, au fond de mon cœur, je veux réellement m’engager dans quelque chose de sérieux. Mais le discours n’étant pas clair des deux côtés, y’avait forcément une personne qui espérait, attendait et s’attachait. Cette personne, sans grande surprise, c’était moi \o/

giphy (10)

A présent, je sais ce que je ne veux plus et je tente de me tourner un max vers un mec qui me ressemble. Mais pour ça, il faut que je me mette d’accord avec moi-même : si mon discours n’est pas clair je vais une fois de plus réitérer mon schéma répétitif amoureux qui me rend malheureuse comme un petit caillou. Donc je dis clairement quelles sont mes envies à présent : oui je recherche un truc sérieux et non, je ne suis pas totalement fermée à l’idée de « construire » à nouveau. Je suis en mode BALEC, j’apprends le lâcher prise et il peut se passer n’importe quoi, je ne me ferme aucune porte.

Putain, j’ai changé.

(note pour ma sœur => t’as vu?)

Putain de bordel de merde. En fait il est là le truc : j’ai évolué, je sais où je vais à présent. Pendant les 3 années qui ont suivies la rupture, j’étais totalement paumée. Je savais pas vraiment ce que je voulais mais j’avais surtout besoin de me remettre de tout ce bordel qu’est une rupture après 10 ans de vie de couple et un enfant en bas âge (aspect financier, profiter de la life à donf, trouver mes habitudes, me faire au célibat, me sentir bien dans ma tête et être oklm sur absolument tout). Je crois qu’à présent, j’ai enfin trouvé cet équilibre dont j’ai souvent entendu parler. Et c’est un cheminement long qui s’est mis en place pour moi, découvrir la liberté d’être seule à plus de 30 balais c’est un sacré truc auquel je n’étais pas préparée. Découvrir les relations avec d’autres hommes et être confrontée à tellement de personnalités/caractères/manière de faire m’a carrément déroutée.

Mais le plus gros changement pour moi reste le fait que j’ai appris sur moi-même. Etant un peu paumée pendant… bah 35 balais hein on va pas se mentir, j’ai enfin mis des mots sur ma façon d’être avec les hommes. Je suis un zèbre carrément foufou et je sais que ma manière de me comporter est effrayante pour certains hommes. J’en suis carrément consciente : ma trop forte empathie, ma dépendance affective, mon angoisse d’abandon, mes fortes sensations de peurs irrationnelles et ma recherche de relation stable et solide sont… creepy pour les mecs que j’ai rencontrés jusqu’ici.

giphy (9)

De toute ma vie, je n’avais que le modèle que j’avais connu, soit celui du reup de ma fille. Rencontré quand j’avais à peine 20 ans, relation de 10 ans. Qui n’était pas vraiment une relation épanouissante mais elle était respectueuse avant tout. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers des personnalités qui ressemblent à mon ex. Malgré moi, c’était inconscient. Je ne vais pas revenir sur ce que j’ai déjà écrit plus haut mais non, mon cœur ne vibrait pas (du moins au bout de quelques mois je me posais des questions et je sentais que c’était à sens unique) c’était pas partagé, c’était pas LE TRUC. En écoutant certaines potes qui me parlent de L’AMOUR et de leurs keums, je me suis dit « Hé mais oh… Pourquoi c’est un truc que je connais pas ? Pourquoi j’ai pas droit moi aussi à ce qu’on me dise ‘t’es jolie?’ Personne ne me dit que je suis jolie moi… Et puis personne ne s’occupe réellement de moi, aucun mec de ma vie n’a vraiment été gentil et bienveillant avec moi… C’est moi qui le suis, mais jamais eux.« 

giphy (11)

T’imagine le genre de relations que j’ai pu avoir ? Voilà, moi je donne tout mais toujours à sens unique. Je m’épuise à espérer l’épanouissement de l’autre sans rarement connaître l’affection et la tendresse de la part de mon keum. Tendresse et affection => trop rarement connues. Je ne sais pas ce que c’est. Quand je me vois dans une relation, j’ai souvent en tête l’image d’un pigeon, je suis un putain de pigeon à qui tu jettes 3 pauvres miettes de pain et je me jette dessus à corps perdu. Les hommes me donnaient une mini marque d’affection et je prenais car c’était si rare que je m’en émerveillais pendant des jours et des jours.

Mais l’amour, le vrai, le seul et unique, bordel de merde mais c’est pas ça.

Donc stop cette communication breakdown avec moi-même. Je refuse aujourd’hui de faire nawak et surtout de me faire une fois de plus souffrir avec une relation qui ne me convient absolument pas.

Pour ça, je dois me tourner vers un mec qui me ressemble, à savoir :

  • l’humour (en haut de la pyramide bien évidemment)
  • la bienveillance (coucou Pauline)
  • une vie sociale très riche
  • un père
  • qui boit de l’alcool (oui c’est très important pour moi, c’est inconcevable de ne pas partager ça)
  • la générosité
  • un féministe
  • qui aime sa famille
  • un mec GENTIL
  • qui est bien dans sa life
  • une personnalité joviale et optimiste
  • une curiosité débordante et sans limite
  • un homme qui assume parfaitement sa part de féminité
  • un keum qui sait dire MERCI, PARDON et MERDE à la fois

(cette liste reflète bien évidemment mon idéal masculin que je n’ai pas encore rencontré)

Peut importe le physique, son âge, peut importe le taff, peut importe le lieu de résidence, peut importe la situation financière => je m’en branle. Juste s’il peut porter la moustache, des Birk et des bas de jogging gris chiné c’est parfait. Les 3 en même temps et je perds pieds. Hé oh ça va hein, on a dit qu’on ne juge pas les goûts et les couleurs. (ah oui et on a dit NON aux cols V).

Bref, j’en ai fini avec les mecs qui ne me portent aucune attention. Je peux plus, ça me rend définitivement trop triste. Dernièrement, j’ai largué un keum. Tiens tu sais ce que je lui ai dit ? C’est révélateur de tellement de choses : « J’en ai marre d’être relayée au 36ème sous-sol, je suis décidément trop triste avec toi, je peux plus continuer comme ça. »

Sa réponse ? « Je n’ai pas changé depuis le début. »

Ah.

C’est moi qui me suis une fois de plus plantée en beautey.

Je suis décidément un putain de diesel qui prend beaucoup de temps à capter certaines choses. Mais c’est comme pour tout, j’apprends toute seule comme une grande et je me prends des bons gros murs dans la tronche. Y’a pas d’échec dans la life, y’a que des leçons de vie. J’ai pour habitude de prendre toujours le côté positif des choses : à présent, finito. Je préfère me lébran 4 fois par jour et ne plus gâcher mon précieux temps.

Parce que du temps, j’en ai plus à perdre, okay !!

giphy (12)

(Sacré Graal => quête de l’Homme de ma vie, t’as capté ?)

 

 

15 réflexions sur “Le schéma répétitif amoureux : STOP.

  1. Hum, docteur, j’ai 5 (bon ok, et demi) critères du mec pas bien… C’est grave ?
    Bon, enfin j’ai aussi 11 critères du mec parfait (selon toi) donc ça me rassure un peu.

    Merde, t’es à nouveau célibataire ? (Enfin ça va, rassure toi, j’ai bien compris que tu ne vois pas ça comme une tare, mais j’avais cru comprendre qu’il était mieux que tous ces rendez vous pourris que t’as raconté avant…)

    (Le bon côté des choses, c’est qu’on te lira plus souvent ?)

    Aimé par 1 personne

    1. Hey Tabi !
      Disons que ce n’est pas vraiment une liste noire, juste que c’est « la liste » de critères chez les mecs qui ne me correspond plus du tout. J’ai été attirée par ce profil, à présent ce n’est plus pour moi c’est tout. Y’a des personnes qui aiment ce genre de profil, moi je les bien aimés ces mecs malgré tout !
      Yes effectivement, je ne suis plus avec lui, ça fait déjà quelques mois, mais j’ai à nouveau rencontré quelqu’un ahaha
      Et non, ce n’est pas une tare, ça fait juste un peu mal et puis… c’est comme pour tout, ça passe 🙂
      Bah j’espère, c’est pas facile pour moi de dégager du temps pour le blog, je vais essayer en tous cas ! Et dis donc… Tu peux parler toi !!

      J'aime

      1. Cool ! T’as vérifié qu’il correspond aux critères, j’espère. 😀 (et qu’entre-temps, il y a eu des cas dont tu parleras ici)
        (Non, j’sais bien que la liste est personnelle et que ce que certains jettent, d’autres le récupèrent 😉 )

        Je sais… J’arrête pas de repousser, j’abuse…

        Aimé par 1 personne

  2. Tu postes trop ! J’ai pas le temps de tout lire 😉
    Faut que je te raconte. Il y a un gars qui me dit que je suis jolie, parfois il me dit même ‘putain que t’es belle’. Il me dit aussi qu’il ne veut pas me perdre… Tu imagines comment je peux perdre pied en tant qu’hypersensible ? Mais j’essaie de garder le cap (et pour le moment j’y parviens) car il n’est pas amoureux. On en n’a pas parlé, ce sont mes antennes qui me le disent.

    Tu aurais combien de rencontres à nous raconter encore si tu les écrivais toutes ?

    J'aime

    1. Hey Judie !
      Oh mais profite de tout ça ! Perdre pied c’est assez cool non ? Tant que tu sais que le mec est sincère, y’a pas de mal 🙂
      Parfois faut juste lâcher prise, se laisser aller et vivre les choses telles quelles sont, avec simplicité et naturel ❤

      Aaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhh attends laisse moi faire le compte… Si j'écris absolument TOUT, il y en aurait encore 50. Le compte est bon ahaha
      En espérant pour ma pomme que je n'ai pas à faire de nouvelles rencontres, ça me ferait iech !!

      J'aime

  3. Je viens de vérifier un truc qui me donne envie de pleurer (coucou hypersensibilité).
    Il y a une personne qui m’est chère avec laquelle je suis parfois en proie à des doutes terribles.
    Et je me rends compte que chaque fois que j’a mis fin ou que j’ai dis des choses définitives (et blessantes) c’était pour la pleine lune…

    J’ai cru à un moment que c’était hormonal et lié à mon cycle, alors que ça ne correspondait à pas grand chose dans mon cycle.

    Note pour plus tard : ne jamais avoir une discussion importante ou envoyer un message de fin lors de la pleine lune.

    Pour cette fois nous ne nous en remettrons pas. Je ne me vois pas arriver la bouche en coeur : coucou, c’était juste la pleine, je suis sincèrement désolée.

    Aimé par 1 personne

    1. Ah ben tope-là, moi je suis un dragon de feu avec l’équivalent de la seconde guerre mondiale dans ma tête quelques jours avant d’avoir mes règles => soit présentement.
      Ce qui induit le fait que je me prends la tête sur absolument tout avec le gars que je vois en ce moment. Tu sais, c’est genre « la remise en question », « posons les choses » etc.
      Bordel, pourquoi je suis pas normale, pourquoi se poser autant de question, pourquoi ce besoin de se sentir rassurée. C’est fatigant pour tout le monde.

      Donc voilà où je veux en venir avec toi… Pourquoi tu ne lui parles pas honnêtement? Une discussion claire, franche et directe : « j’ai merdé grave, c’est cyclique, ça n’a rien à voir avec ce que je ressens pour toi, j’ai merdé, c’est pas de ta faute ni de la mienne, c’est juste qu’il faut qu’on s’adapte à certains trucs, c’est pas méchant, m’en veux pas ».
      Et point barre ?
      Je sais pas, je suis archi nulle en communication avec les hommes, TMTC. De toutes façons meuf, dis-toi que tu n’as rien à perdre, si t’en parles pas… Y’aura pas d’évolution.

      J'aime

  4. Tu as raison, si je n’en parle pas, on ne se verra plus.
    Pour ça faudrait-il qu’il accepte de me voir…
    Et surtout il faut que j’apprenne à m’occuper de façon intense pendant la pleine lune pour éviter de cogiter (c’est possible ça ?), je ne prends pas de décision vitale, pas de discussion, pas de téléphone, pas de mails… J’ai l’impression de lire les recommandations après une anesthésie générale.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, une sorte de Mogwai qu’il ne faut pas nourrir après minuit. Donne-toi des règles si tu sais sur quoi tu peux déconner, c’est pas naze je te rassure.
      C’est tu fous ton téléphone en silencieux et que tu te mets un truc à regarder qui te captives, fais-le. Sors de chez toi, seule ou avec des potes. Peut importe, la chose la plus importante est de focaliser cette attention ‘mono pensée » ailleurs que sur cette personne.
      Plus facile à dire qu’à faire, ça se travaille ❤

      J'aime

    1. Oh mon cher Xavito04,
      Je te remercie grandement pour ton commentaire, c’est d’ailleurs ton premier si je ne me trompe pas ❤
      Pour ce qui est du col V, c'est l'équivalent d'un port de ballerines chez les femmes pour certains mecs. Je sais pas si je suis claire sur ce coup ! Certains s'en foutent et d'autres n'aiment pas trop. Je sais pas, c'est chelou à expliquer. Mais j'ose annoncer que le port du col rond à pour moi une dimension d'ordre excitation, sensualité. La moustache, les bas de jogging ou les manches relevées d'une chemise, il suffit de pas grand chose en fait !
      Big up Xavito, à très vite

      J'aime

      1. L’exemple des ballerines chez les femmes est éloquent (ça fait gamine de 15 piges, à proscrire !): je peux comprendre maintenant ton aversion pour le col V.

        C’est effectivement mon premier commentaire, même si je suis ton blog depuis longtemps.
        Tes publications accompagnent souvent ma pause déjeuner au boulot, et j’espère bien qu’un jour tu poursuivras le récit de tes rencontres (je ne dois pas être le bon public pour le slibard FEMPO).

        La bise,

        Aimé par 1 personne

  5. Mais comme je me reconnais dans ton article ! C’est terrible !
    Il y a peu de temps je me suis dit « stop les applis et arrête de te faire croire que tu ne veux pas de relation sérieuse, tu veux de l’attention, de l’affection et tutti quanti ».
    Eh bien qu’est-ce que j’ai fait ?? J’ai recontacté un mec qui me plaisait bien mais qui ne veut rien de sérieux en me disant « avec lui, tu t’attache pas parce que le mieux c’est que tu ne t’attache à personne en ce moment » … Jsuis irrécupérable.
    (Ceci dit, je l’ai revu et je suis repartie de chez lui en me disant « mouai bof » :D)

    Bref, j’ai du boulot pour arriver à ta réflexion !

    Aimé par 1 personne

    1. Hey Chloe!
      Merci pour ton commentaire !

      Tu sais, le principal c’est que tu t’en rendes compte seule, c’est déjà un petit chemin certes mais un chemin quand même !
      Et puis c’est comme pour tout… Faut prendre le temps et du moment que tu le sais, pas à pas tu évites de réitérer tes erreurs qui ne te font pas de bien. Et au fur et à mesure… Ça ira !
      Tu vois le mec dont tu parles, tu sais que le revoir ne t’apportera rien dans ce que tu espères. Go on meuf! Et haut les cœurs !!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s