Merde alors, 3 ans déjà !

Hello petit chaton,

Tu te rends compte, on est poto depuis 3 années à présent. Que le temps passe si vite. Faisons un petit récap de 2018. Cette année est l’année de l’apprentissage sur moi-même. Côté vie perso (que je ne te raconte pas car c’est pas vraiment l’endroit) c’était un peu cho du slibard mais life is life, les proches sont présents pour absolument tout et c’est ça le principal. LA FAMILLE ET LES AMIS PUTAIN JE NE LE RÉPÉTERAI JAMAIS ASSEZ. LA BASE.

giphy (6)

Côté cœur (c’est ça qui t’intéresse avoue) idem, j’ai appris plein de choses. Je ne vais pas revenir sur le fait que j’ai arrêté de suivre mon schéma amoureux répétitif mais je peux t’assurer que ça marche. J’ai stoppé de faire mon St Bernard à l’affût d’affection, je me recentre sur ma petite personne, je me sens bien. En-fin !! Ouais, je me sens enfin bien. J’en ai fini de me torturer. Hé, attends, il m’arrive encore de me torturer pour un seul et unique message hein, on change pas du jour au lendemain, mais ces moments sont de plus en plus rare. Stop communication breakdown on a dit ! Je refuse de me sentir mal, je refuse de me prendre la tête pour un mec, je refuse de souffrir et d’avoir mal au ventre car l’amour : c’est simple et quand ça roule, tout va bien. Le contraire n’est pas normal. Point barre.

giphy (9)

Note pour mes lecteurs et lectrices qui m’envoient des messages, mails ou commentaires : quand c’est compliqué, ça n’en vaut pas la peine. Une relation saine, équilibrée et qui t’apporte quelque chose de positif doit être fluide et simple. Quand ça se passe bien, on ne se pose pas de questions. POINT BARRE. Le reste n’est que relation merdique qui ne mènera à rien. Le conflit, l’irrespect, le manque de considération ne sont pas des notions normales au sein d’un couple. Si tu es jugé.e sur ta façon de penser, agir et être alors casse-toi. Même si ça fait IECH au plus profond de ton corps, that’s life ma gueule, c’est que c’est pas fait pour toi. Tu mérites mieux, sache-le.

Et moi j’ai décidé que je mérite mieux.

giphy (10).gif

L’année 2018 m’a apporté tant de choses positives. Malgré des histoires qui se sont terminées pas de la meilleure des façons, malgré une putain de peine de cœur de ouf (à chialer comme une merde place de la République seule sur un banc –big up Gabriel-, so clichey mais so bon, je suis trop romantique putain de merde) I’m still standing. Merci à mes ami.e.s d’avoir été des épaules et des oreilles attentives lorsque je racontais mes récits détaillés pour tenter de comprendre et de déceler le pourquoi du comment du ‘mais qu’est-ce qui s’est passé????’ => merci à vous d’être aussi bienveillants et attentionnés. Ils sont un soutien immense et d’une patience sans faille. Bordel de merde, sans déconner, je suis tellement heureuse d’être aussi bien entourée. Vraiment. Comment je les aime tellement trop fort.

giphy (13).gif

2018, l’année du balec. Le balec, cette notion d’auto-centrage que j’ai mis en place suite à des rendez-vous avec un psy. Hé ben bordel de merde, c’est une belle grande révolution et évolution dans ma vie ça aussi. Je te jure, ça a absolument tout changé, ma perception des choses n’a plus rien à voir. Je me sens plus oklm, sereine, comme soulagée d’un poids, chelou. Et mon entourage ne fait pas forcément de différence, tant mieux. Je suis moins dans le questionnement, je sollicite moins, j’ai appris à lâcher prise. C’est un peu moins le bordel dans ma tête.

Je me répète, bien évidemment on ne change pas du jour au lendemain, il m’arrive encore d’avoir mes phases cheloues hein.

Un gars m’a dit y’a quelques jours : quand t’es dans le spleen et que t’es pas bien, tu attires les gens tristes et pas équilibrés et tu ramasses que des cassos. Et au contraire, quand t’es bien et heureux dans ta vie, que t’as pas de problèmes, tu arrives à déceler naturellement ce genre de personnes et tu t’en éloignes. SO TRUE BABE !

Suffisait que je règle mes soucis perso, que je trouve cet équilibre, que j’apprenne à me connaître et que je me recentre sur moi-même pour que j’ouvre les yeux et que je m’entoure de bienveillance.

Voilà, c’était mon année 2018.

Le petit chantier commencé fait son petit bonhomme de chemin, tranquillement, sereinement. Sans rancune 2018, même si tu étais un peu difficile et dure, je t’ai quand même kiffé.

Et pour le blog, ça dit quoi ?

Bah ça dit que j’ai pas été trop présente, je sais, ça craint. Mais qu’est-ce que tu veux babe, TMTC, j’ai un taff et une petite fille et c’est compliqué de dégager du temps. Je vais tenter de faire un truc en 2019, j’espère que tu seras au rendez-vous, ça peut être intéressant. Je pense que tu vas kiffer. Je vais écrire encore quelques rendez-vous pourrav Tinder, je sais que c’est ce que tu préfères. AH OUAIS, LE RESTE TU T’EN BRANLES ??? Mais j’ai un cœur moi, une âme ! Putain, comment ça me fait tellement souffrir de le savoir, quelle ingratitude. Je déconne.

Bon, et toi 2018 ? Raconte à maman ❤

En attendant, je t’embrasse bien fort, sache que je suis hyper contente que tu viennes me lire, tes commentaires, tes messages, tes mails… tes petits mots me touchent énormément et je suis putain de méga trop fière d’avoir pu te donner le sourire cette année grâce à mes écrits. Moi, que tu me dises « Ah Matka, j’ai ri, merci » => je bande.

Prends soin de toi petit amour, profite bien de Noël, de ta mi-fa, de tes potos. Peut importe ce qui peut arriver, kiffe la life et sois reconnaissant de chaque jour qui passe.

giphy (11).gif

 

Je t’aime.

Prout.

10 réflexions sur “Merde alors, 3 ans déjà !

  1. 2018 fut… charnière. C’est un peu débile écrit comme ça parce que j’ai 0 recul. Je sens qu’il y aura un avant et un après.
    Pour le moment je kiffe cet après. J’attends tout de même des moments bien down. Mais là, depuis plusieurs semaines je ne suis que posivité (sauf en période de pleine lune… mais je me soigne).

    Je ne me suis pas lancée dans les rencontres Tinder. J’avais pourtant dit que je ferai ça en premier. Pour le moment je n’ai pas le temps (ni l’envie). Pas le temps non plus de rattraper mon retard à mater des séries. Je vis IRL. Je vis tout court. J’ai des barrières et des filtres qui se sont levés. Mes valises sont moins lourdes. Et je m’aime.

    Je suis d’accord avec toi : quand ce n’est pas fluide ce n’est pas la bonne histoire.

    Aimé par 1 personne

  2. Moi je veux qu’en 2019 tu viennes siroter des cocktail sur la côte d’azur avec Mona!!!! Juste pour vérifier si vous êtes aussi drôles en vrai ;)… tu es une de mes supers découvertes de 2018, avec de l’humour et un cœur gros comme ça… je t’embrasse fort…

    Aimé par 1 personne

    1. Ahahaha sache que la mère Mona elle supporte pas trop l’alcool dernièrement (cf son dernier article) mais moi je suis pas fermée à venir hein ! Mais si tu viens, préviens on essaie de se croiser ❤
      Bisous à toi

      J'aime

  3. Fiou, j’ai re-re-relu ton article, et ça y est, je peux t’écrire ! (oui bonjour la timidité même par écrans interposés, pourtant c’est pas faute de te lire depuis des années hein.)

    On est mi-février tout pile alors je vais faire vite niveau vœux de nouvelle année, mais tout de même : tout le meilleur pour 2019, ce qui veut dire en vrac : la meilleure introspection possible, d’hypersensible à hypersensible, on se comprend :), un entourage au top mais ça tu es parée déjà, une santé de ouf guedin, des fous rires, pas trop de crises de questionnement intense sur le sens de la vie (si tu es comme moi, tu vois ce dont je parle…!), un cocon émotionnel stable et tout doux. L’argent et les choses matérielles on s’en balec comme tu dis, mais la stabilité émotionnelle, elle, on la veut. Et je te la souhaite. Tes articles sur l’hypersensibilité m’ont beaucoup apporté, à un point que je me demande si voir un psy ce serait pas genre une bonne chose. Je reviens de trèèèès très loin là-dessus, et tu fais marcher mon p’tit cerveau. Bref, on s’en fout 🙂 Passe un très chouette 2019 Matka.

    Love sur toi,

    Maïwenn

    Aimé par 1 personne

    1. Mais Maïwenn… Mais tellement de la bôtey ton commentaire ❤ Je suis bien contente que tu prennes ton courage à 2 mains pour m'écrire, je suis ravie de te lire !
      Je te remercie pour tes vœux, oui la stabilité émotionnelle est primordiale, c'est pas tous les jours fastoche mais petit à petit, on y arrive !
      J'essaie d'écrire un truc là dessus, sur mes petits tips en cas d'anxiété, de doutes, de blocages etc. J'espère que ça te plaira 🙂
      En attendant, je te bisouille bien fort et n'hésite pas à faire une petite apparition de temps en temps !

      J'aime

Répondre à Lalie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s